L'actualité du trading de crypto-monnaies

Les crypto-monnaies : un cursus manquant dans les programmes universitaires

Tiana Tiana | il y a 2 ans
801VUES

De nombreuses universités aux États-Unis, en Russie, au Royaume-Uni et dans d’autres pays d’Europe ont ajouté des nouvelles matières axées sur les technologies des crypto-monnaies comme le Bitcoin et le Blockchain dans leurs programmes. La crypto-monnaie est une monnaie numérique conçue pour fonctionner comme un pont entre les acheteurs et les vendeurs afin de sécuriser les transactions financières et cela de manière décentralisée.

Par ailleurs, le blockchain est la technologie qui gère les crypto-monnaies telles que les Bitcoin qui séduisent de plus en plus d’investisseurs. D’ailleurs, les plus grandes universités du monde l’intègrent peu à peu dans leurs programmes. A l’heure actuelle, les universités qui offrent une telle formation sont l’Université de New York, l’Université Duke, l’Université de Princeton, l’Université de Stanford, l’Université de Califonrie-Berkeley et l’Université Blockchain aux États-Unis.

Un phénomène de plus en plus tendance en Europe

Les universités américaines ne sont pas les seuls établissements à s’intéresser aux crypto-monnaies et l’intègrent dans le cursus universitaire. En effet, en Europe, de nombreuses écoles ont également ajouté cette matière dans la liste de leurs programmes. Au Royaume-Uni, il y a notamment l’Université de Cumbria et B9 Lab Academy. En Russie, l’Université d’Etat de Moscou.

En Afrique aussi, on peut trouver une université spécialisée dans le domaine. D’ailleurs, les Nigériens savent très bien l’importance de cette monnaie virtuelle. Dans le monde, plus de 29 crypto-monnaies sont très utilisées lors des différentes transactions commerciales.

Quelles sont les crypto-monnaies les plus utilisées ?

Bien que nous ayons environ 29 crypto-monnaies, les plus utilisés avec une base de capitale énorme sont le Bitcoin, l’Ethereum et le Bitcash. Il faut savoir que le prix d’un Bitcoin équivaut actuellement 4 050 dollars.

Cependant, l’ironie de ce développement est que les banques centrales des pays où ces monnaies numériques sont utilisées n’ont aucun contrôle sur elles. Malgré les idées-reçues, les crypto-monnaies ne sont pas des fraudes, mais restent un investissement risqué.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.