Humour

CryptoDogs, le jeu chinois qui propose d’adopter des chiens virtuels

Amélie | il y a 8 mois
314VUES

Il y a quelques mois, CryptoKitties avait fait un énorme buzz. C’est maintenant au tour de CryptoDogs de faire parler de lui. Le jeu lancé en Chine s’appuie sur la plateforme BlockChain Achain. Retour sur ce phénomène original.

Un concept amusant… et rentable

Le jeu s’inspire de CryptoKitties, un programme qui a été lancé en décembre dernier. Cette application de la technologie BlockChain évoluant sur Ethereum permet aux joueurs de collectionner des chats virtuels, qu’ils peuvent acheter et revendre. Ils ont également la possibilité de créer des couples, afin de faire naître des chatons. Chacun des attributs des chats est unique et codé sur la BlockChain Ethereum, comme une sorte d’ADN.

CryptoKitties : le jeu a connu un incroyable succès en décembre 2017.

CryptoKitties a connu un succès retentissant, puisque le téléchargement du jeu était à l’origine de 13 % des transactions effectuées sur le réseau Ethereum ! Certaines personnes ont payé jusqu’à 100 000 dollars un chat virtuel. De quoi susciter la polémique. Aujourd’hui, le chat le moins cher coûte 2 dollars. Autant vous dire que le concept est à bout de souffle. Ce qui n’est pas le cas du nouveau jeu qui fait fureur en Chine, CryptoDogs.

Un jeu exclusivement chinois

CryptoDogs est un jeu qui s’adresse exclusivement aux Chinois. Les utilisateurs étrangers peuvent toutefois télécharger l’application, mais ils ne trouveront pour l’instant aucune traduction. Le site ressemble beaucoup à celui de CryptoKitties, sauf qu’on adopte des chiens et non des chats. Autre différence notable : le jeu n’est pas basé sur Ethereum mais sur Achain.

CryptoDogs : le jeu n’existe qu’en chinois, mais il est possible d’utiliser l’outil de traduction Google pour s’en servir.

CryptoDogs utilise sa propre BlockChain, et ce sont des milliers d’utilisateurs qui achètent et revendent des chiens virtuels ces derniers jours. L’engouement pour adopter de ces drôles d’animaux est impressionnant, et les Chinois sont devenus dingues de CryptoDogs. Le succès est donc au rendez-vous. Attendons de voir si l’application ne va pas s’essouffler comme ce fut le cas pour CryptoKitties.

Alors le phénomène va-t-il arriver en Europe prochainement ? Pour l’instant, il ne semble pas en être question. À suivre !

Source :

Bitcoinist