AccueilCuba utilisera la cryptographie pour échapper aux sanctions

Cuba utilisera la cryptographie pour échapper aux sanctions


De nombreux Cubains se sont retrouvés sans connexion Internet l’été dernier en raison de tentatives de censure. En mars, les Cubains ont également été confrontés à de nouvelles perturbations après une rupture accidentelle de la fibre de verre de la capitale La Havane, et l’Internet mobile à Cuba n’a été mis en place qu’il y a trois ans. Pourtant, il semble que la mise à disposition d’une connexion internet mobile aurait été le tournant de l’histoire, lorsque la population a enfin pris sa liberté en main.

Cependant, des sanctions sévères ont été introduites par les États-Unis qui ont imposé un lourd fardeau à de nombreux citoyens cubains. C’est l’une des raisons pour lesquelles une technologie monétaire indépendante telle que la blockchain est la solution idéale à leurs problèmes.

Un propriétaire d’entreprise local, Nelson Rodriguez, a expliqué dans une récente interview avec NBC qu’il y a un affrontement entre deux perspectives opposées. Cela a augmenté l’utilisation de la cryptographie dans le pays. La population, comme Rodriguez, croit en la crypto se référant à l’idée de souveraineté, de décentralisation et de liberté de stocker et d’échanger des fonds. Il n’y a pas lieu de craindre que le gouvernement local instaure de vagues taxes ou interdise simplement la technologie.

Cependant, PayPal, Revolut, Zelle et d’autres systèmes de paiement populaires et portefeuilles électroniques mondiaux sont interdits à Cuba par les sanctions américaines.

Le gouvernement cubain a récemment commencé à mettre en place un cadre juridique pour les fournisseurs de services et les transactions cryptographiques. Ceux qui souhaitent utiliser des crypto-monnaies doivent d’abord obtenir une licence auprès de la Banque centrale de La Havane à partir d’avril 2022.

La banque examinera les nuances socio-économiques et juridiques, puis approuvera ou refusera une licence d’un an. De cette manière, le gouvernement espère revitaliser le commerce international tout en permettant aux citoyens de se déplacer plus librement grâce à l’utilisation de portefeuilles cryptographiques, plutôt qu’aux principales cartes de crédit et systèmes de paiement électroniques.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.