L'actualité des coins

Pas de crypto-monnaie chez Starbucks… du moins pour le moment !

Amélie Amélie | il y a 9 mois
533VUES

C’est lors d’une conférence téléphonique concernant les résultats de l’entreprise qu’Howard Schultz, le CEO de Starbucks, a abordé la délicate question de la crypto-monnaie. Il pourrait bien se laisser tenter d’ici quelques années semble-t-il, mais pas avant !

Pas de crypto-monnaie chez Starbucks

Howard Schultz n’a pas caché son enthousiasme pour la technologie BlockChain. Cependant, il avoue ne pas s’intéresser au Bitcoin. Ce n’est pas selon lui une monnaie légitime : « Je ne crois pas que le Bitcoin puisse devenir une monnaie, que ce soit aujourd’hui ou dans les années à venir »

Pixabay – Engin_Akyurt

Cependant, il avoue que la monnaie numérique pourrait bien représenter l’avenir du paiement pour les consommateurs. Ainsi, lorsqu’elle sera assortie de confiance et de légitimité,Starbucks acceptera peut-être le paiement en crypto-monnaie. Mais pas tout de suite ! Et surtout, il n’est pas question que Starbucks crée sa propre crypto-monnaie. Pourtant, il paraît que c’est à la « mode » ces derniers temps. Plusieurs grandes entreprises se sont lancées, à l’instar de Kodak par exemple.

Anticiper l’évolution des comportements

Howard Schultz souhaite donc pour l’instant tenir Starbucks à l’écart de l’aventure de la crypto-monnaie. Pour autant, il a bien l’intention d’adapter l’entreprise et d’anticiper l’évolution des consommateurs : « J’évoque ce sujet car nous envisageons l’avenir de notre entreprise, et l’avenir du comportement des consommateurs »

En ce moment, Starbucks fait par exemple une expérience dans l’un de ses établissements à Seattle, en testant le « sans espèce », le but étant d’expérimenter les innovations numériques. Howard Schultz ne cache pas son intention de tirer profit de la technologie BlockChain. Ainsi, on peut assez facilement imaginer qu’un jour, les clients pourront payer leur Starbucks en crypto-monnaie, comme chez KFC par exemple. Mais c’est une décision qui ne sera pas prise dans l’immédiat. Howard Schultz préfère pour le moment observer la tendance de loin.

Si vous espériez payer votre café chez Starbucks en monnaie virtuelle, vous allez être déçus. Patience…