AccueilDiem, filiale de Facebook, va lancer un stablecoin adossé au dollar US

Diem, filiale de Facebook, va lancer un stablecoin adossé au dollar US

Diem a retiré sa demande de licence auprès de la FINMA, car elle cherche à concentrer son émission de stablecoin uniquement sur les participants américains.

Diem, un projet de monnaie digitale anciennement connu sous le nom de Libra et dirigé par Facebook, a annoncé son intention de lancer un stablecoin adossé au dollar américain.

Le mouvement intervient après que Diem a retiré sa demande d’approbation réglementaire en tant que système de paiement auprès de la FINMA suisse.

La FINMA a noté dans une déclaration que la demande d’autorisation était en place depuis avril 2020 avant que Diem Networks GmbH ne se retire pour se concentrer sur le marché cible « important » des États-Unis.

« …Le groupe Diem prévoit de lancer le système de paiement à partir des États-Unis dans une première phase. En outre, pour l’instant, le système de paiement se concentrera sur les participants américains », a noté la FINMA dans un communiqué de presse.

Pour mener à bien ce projet, Diem Networks est en train d’obtenir l’approbation réglementaire du Financial Crimes Enforcement Network (FinCEN), une agence dépendant du département du Trésor américain. La filiale s’est également associée à la banque américaine Silvergate, qui émettra les jetons et gérera la réserve de monnaie fiduciaire.

Facebook a annoncé pour la première fois le projet Libra en juin 2019, son objectif à l’époque étant de disposer d’une monnaie digitale adossée à des fiats pour le marché mondial. Le plan était d’aider les entreprises et les utilisateurs quotidiens à accéder à des services financiers rapides, bon marché et sécurisés construits sur la blockchain.

Au départ, l’objectif était de lancer une monnaie digitale universelle adossée à un panier des principales devises mondiales. Ces plans ont depuis été abandonnés, et le projet a choisi de développer Diem USD. Contrairement à l’objectif initial, cette monnaie sera uniquement adossée au dollar américain.

Selon Reuters, Diem USD devrait être lancé via une phase pilote. Cependant, il n’y a pas de calendrier précis pour ce lancement.

L’association Diem compte actuellement 26 partenaires, suite au tollé qui s’est abattu sur Libra en raison de problèmes de blanchiment d’argent, et qui a vu plusieurs grands bailleurs de fonds se retirer, notamment Visa, MasterCard et PayPal.

Les stablecoins continuent d’attirer l’attention des participants au marché, en particulier des acteurs qui se méfient de la nature volatile des prix des crypto-monnaies.

Hier, le stablecoin GYEN, entièrement réglementé et soutenu à 100 % par des yens japonais, a fait ses débuts sur Binance.  Selon GMO Trust, l’émetteur du jeton, le fait de digitaliser les monnaies les plus tradées au monde est le signe que l’adoption de cette monnaie se généralise.