L'actualité de l'ethereum (ETH)

Dukascopy Bank ouvre la paire ETH/USD

Caroline Dooms | il y a 4 mois
295VUES

La banque suisse Dukascopy Bank permet depuis le 9 octobre d’investir en Ethereum (ETH) via des Contracts For Difference (CFD). Un exemple de plus de l’ouverture des marchés financiers aux crypto-monnaies.

La banque genevoise Dukascopy et les cryptos

Lancée en 2004, Dukascopy est une banque en ligne spécialisée dans le trading. La banque propose à ses clients particuliers des produits forex, CFD et options binaires notamment. Le quartier général est situé à Genève et la banque dispose de plusieurs filiales. Dukascopy a une licence de l’autorité fédérale de surveillance des marchés financiers suisses, la FINMA.

Il était déjà possible d’investir en Bitcoins (BTC) par l’entremise de CFD et la banque offre dorénavant des CFD liés à l’Ether.

Pour rappel, les CFD sont des produits dérivés permettant donc d’utiliser un effet de levier. Cette stratégie de Dukascopy témoigne de l’intérêt des investisseurs pour acheter des cryptomonnaies. Les spécialistes en trading souhaitent intégrer ces nouveaux actifs dans leurs portefeuilles.

Une banque très portée sur les crypto-monnaies

Dukascopy Bank ne s’arrête pas là et envisagerait l’émission de deux jetons digitaux : les Dukascoins et les Dukasnotes. Les Dukascoins auraient pour but d’inciter à utiliser les services et la plateforme de la banque à l’instar des Binance Coin (BNB) de Binance. Les Dukasnotes eux seraient un stablecoin (un de plus) lié à une monnaie fiat comme le franc suisse ou le dollar. Les deux projets sont encore en cours d’élaboration et ne se concrétiseront dès lors peut-être jamais.

CFD et crypto-monnaie, une approche viable ?

Il y a quelques mois, la plateforme eToro faisait le choix d’arrêter d’offrir des CFD en cryptomonnaie dans l’intérêt de ses clients. Les investissements en crypto-monnaies réalisés sur la plateforme sont donc dorénavant liés à des actifs digitaux bien réels si l’on peut dire. eToro achète donc les Bitcoins (BTC), Ripple (XRP), Stellar (XLM), EOS (EOS) et autres altcoins pour le compte des investisseurs.

Le CEO d’eToro Yoni Assia s’exprimait sur le sujet en février 2018 lors d’une interview avec Finance Magnates :

« Avec la volatilité sur le marché des crypto-monnaies, utiliser un effet de levier est trop dangereux. Étant donné que nous croyons dans les cryptomonnaies sur le long terme, nous souhaiterions voir nos utilisateurs les garder sur cet horizon. Pour cette raison, le trading avec effet de levier n’est pas la bonne approche pour cette classe d’actifs. »

Yoni Assia ajoutait également que beaucoup de courtiers sous-estimaient le risque lié à la volatilité des crypto-monnaies.

Autre point préoccupant, certains intermédiaires qui offrent des CFD appliquent des frais démesurés sur les positions ouvertes. Il est donc manifeste que l’utilisation des CFD pour les devises digitales suscite un certain nombre d’inquiétudes et n’est pas la panacée. Ceci dit, nous ne pouvons que nous réjouir qu’une banque de plus ait décidé d’élargir son offre de crypto-monnaie.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.