L'actualité des coins

Elon Musk complimente le Bitcoin et l’Ethereum, mais ne compte pas se lancer dans les crypto-monnaies

Avatar Frédéric Jean | il y a 4 semaines
526VUES

Elon Musk, le fondateur de Tesla et SpaceX s’est exprimé au sujet des crypto-monnaies cette semaine, estimante que l’idée du Bitcoin « est assez brillante. »

« Le papier-monnaie est en train de disparaître et la crypto-monnaie est un moyen bien plus efficace de transférer de la valeur que des bouts de papier, c’est sûr, mais elle a ses avantages et ses inconvénients » a-t-il précisé.

Musk a également tenu des propos positifs sur l’Ethereum lors d’une intervention sur le podcast ARK Investment mardi:

« Il semble que Ethereum ait également de mérite » a en effet déclaré le patron de Tesla.

Souligons que l’avis d’Elon Musk sur les crypto-monnaies est particulièrement, dans la mesure où il a joué un rôle majeur dans les paiements en ligne en tant que fondateur de Paypal aux côtés de Peter Thiel.

Malgré ses louanges pour le Bitcoin et sa conviction que la crypto-monnaie deviendra inévitablement l’infrastructure financière dominante pour le monde, Musk a cependant déclaré qu’il ne ferait pas participer Tesla Motors à cette industrie:

« Je ne suis pas sûr que ce serait une bonne utilisation des ressources de Tesla de s’impliquer dans les crypto-monnaies. »

Il est vrai que Space X n’est pas rentable, et que Tesla commence à peine à l’être, ce qui rend la marge de manœuvre de Tesla réduite pour se lancer dans de nouvelles activités.

A l’inverse, les grosses entreprises du secteur des technologies, tels que Microsoft et Google, se lancent de leur côté assez intelligemment dans le secteur des crypto-monnaies, au moins indirectement.

Les services de cloud de Microsoft prendront en effet en charge la plateforme d’échange de crypto-monnaie Bakkt du New York Stock Exchange. De son côté, Google a été, avec Goldman Sachs, l’un des plus gros investisseurs dans les entreprises du secteur des crypto-devises.

Par ailleurs, le jour où Musk a fait ses commentaires sur le Bitcoin et l’Ethereum, Google devenait le premier géant de la technologie à ajouter le symbole Bitcoin au clavier de ses applications iOS, aux côté des symboles des devises traditionnelles.

Même s’il faudra peut-être de nombreuses années avant que Tesla maîtrise suffisamment son activité actuelle pour se permettre de faire une incursion sérieuse dans le monde des crypto-monnaies, il semble probable que ce soit la spécialité de Tesla dans les batteries électriques et les ultra-condensateurs qui puisse l’y mener.

Tesla pourrait-elle solutionner le problème de la consommation énergétique du Bitcoin ?

On peut en effet imaginer des opportunités pour Tesla de s’impliquer dans des crypto-monnaies fonctionnant selon le principe du Proof of Work comme le Bitcoin, en raison de la forte consommation énergétique de leur fonctionnement.

Comme le montrent toutes les études sur la consommation énergétique du Bitcoin, la viabilité à long terme de la crypto-monnaie ne pourra être garantie que vie des améliorations technologiques, soit en termes de consommation énergétique du Bitcoin, soit en termes de production énergétique propre.

Selon le Bitcoin Energy Consumption Index de Digiconomist, le fonctionnement du Bitcoin est actuellement responsable de 0.21% de la consommation énergétique mondiale, soit à peu près l’équivalent de la consommation énergétique de Singapour. La consommation énergétique du Bitcoin représente également 10% de la consommation de la France, ou encore 70% de la consommation de la République Tchèque.

A titre de comparaison, une seule transaction en Bitcoin consomme autant d’énergie que plus de 250.000 transactions en carte Visa…

On comprend donc bien que pour que le Bitcoin puisse être utilisé de façon massive dans les achats quotidiens, le problème de la consommation énergétique du réseau devra être solutionné.

Et c’est là que le travail de Tesla sur les batteries électriques et les ultra-condensateurs pourrait se révéler crucial, la société étant à la pointe de cette technologie.

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.