AccueilEngie, Bureau Veritas et CEA : la blockchain pour garantir l’énergie verte

Engie, Bureau Veritas et CEA : la blockchain pour garantir l’énergie verte

Hier, Bureau Veritas et le CEA (Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives) ont annoncé l’utilisation de la solution blockchain de la start-up TEO (The Energy Origin), partenaire d’Engie, pour permettre aux clients de s’assurer de l’origine de l’énergie verte consommée. Plus encore, ils vont pouvoir choisir leur source d’énergie d’Engie en fonction de leurs besoins et des informations disponibles sur la blockchain.

Pour ceux qui se préoccupent des questions environnementales, et qui veulent obtenir une garantie sur les sources d’énergie qu’ils utilisent, Engie s’est en effet associée il y a plusieurs années à la start-up TEO (The Energy Origin) pour proposer une solution qui permet de suivre l’origine des sources d’énergies renouvelables proposées aux clients.

« Grâce à la solution développée par TEO, les clients peuvent choisir la source d’énergie la plus adaptée à leurs besoins, solaire ou éolienne, mais également identifier précisément le site qui produira cette énergie parmi le portefeuille d’actifs renouvelables d’ENGIE, afin de privilégier un approvisionnement au plus près de leurs sites de consommation » peut-on lire dans le communiqué de presse du CEA.

La blockchain – Une solution pour une plus grande transparence et une meilleure traçabilité

La solution de TEO repose sur la blockchain et l’exécution de contrats intelligents (smart contracts). Avec l’expertise de Bureau Veritas et du CEA, les 3 entreprises ont pu contrôler et vérifier la bonne mise en place des contrats intelligents en réalisant la « première validation de smart contracts par preuve formelle ». Ils ont d’ailleurs ainsi pu vérifier que « les smart contracts développés par TEO permettaient aux clients d’Engie d’établir la traçabilité de l’énergie verte consommée ».

En utilisant la blockchain, TEO s’assure que les informations qui y sont enregistrées ne peuvent être manipulées. Elle assure ainsi une transparence et une sécurité totale de l’information pour que les clients d’Engie puissent prendre une décision en tout connaissance de cause et choisir la meilleure source d’énergie verte pour eux.

« Les smart contracts sont au cœur de nombreuses plateformes de marché et nécessitent de nouveaux processus de vérification. La validation des smart contracts par Bureau Veritas apporte à tous les participants de la blockchain l’assurance d’un fonctionnement conforme à leurs attentes. Dans ce projet innovant, Bureau Veritas vérifie le processus et le résultat des calculs du programme en s’appuyant sur une méthodologie solide définie avec le CEA » explique Thomas Daubigny, Chief Digital Officer de Bureau Veritas.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.