L'actualité du bitcoin (BTC) L'actualité du trading de crypto-monnaies

Une entreprise de Hong-Kong a acquis BTCC de la China Mining Powerhouse

Tiana Tiana | il y a 9 mois
373VUES

BTCC qui une société chinoise d’échanges de Bitcoins de longue date, a publié une annonce le 29 janvier.  Elle a indiqué que l’entreprise a été rachetée par un fonds d’investissement basé à Hong-Kong. La société a expliqué qu’elle ne veut plus opérer en  Chine pour permettre à la société de se développer efficacement en 2018.

Ci-après les détails de cette acquisition :

BTCC acquis par un fonds d’investissement

La société BTCC officiellement connue sous le nom de BTC China a été fondée en 2011 par l’entrepreneur Bobby Lee, et c’était le premier échange de Bitcoins dans le pays. En 2014, la bourse détenait le deuxième volume mondial de transactions de Bitcoins. Cependant, au début de 2017, la banque centrale chinoise a interdit les échanges de crypto-monnaies ainsi que les ICO. La plupart des entreprises spécialisées dans le domaine ont ensuite décidé de partir à l’étranger pour pouvoir continuer leurs opérations. Une opportunité pour les acteurs du secteur afin de bénéficier d’un climat politique plus favorable aux actifs numériques.

Source : Pete Linforth, Pixabay. L’interdiction de la Chine a poussé les entreprises à aller voir ailleurs.

Un fonds d’investissement anonyme a réalisé le rachat de BTCC. Cette société basée à Hong-Kong a pour objectif de développer BTCC à l’international. Bobby Lee, cofondateur de BTCC, a déclaré que l’acquisition d’aujourd’hui est une étape incroyable pour la société. Il a indiqué qu’il était très enthousiaste à l’idée de voir BTCC se développer plus rapidement.

Une acquisition qui permettra un développement à l’international

Selon la société, l’entreprise se concentrera sur les marchés internationaux et ses trois produits, dont USD Exchange, Mobi et Miner BTCC. La société d’échanges sera exploitée par Denver Zhao, Mark Ma et Aaron Choi. BTCC a affirmé que Ma dispose de solides compétences dans le domaine, en raison de ses nombreuses années d’expérience chez la firme Alibaba et d’autres sociétés de technologies financières.

Cette acquisition marque le déménagement du dernier principal échange de crypto-monnaies chinois. Les autres entreprises du pays Huobi et Okcoin ont déjà décidé d’opérer à l’étranger.

Source :

NewsBitcoin