AccueilDes entreprises de crypto-monnaies sud-coréennes partagent leurs données avec les banques

Des entreprises de crypto-monnaies sud-coréennes partagent leurs données avec les banques

Les autorités sud-coréennes ont annoncé que six grands établissements bancaires seraient prêts à proposer leurs services aux sociétés d’échanges de devises numériques ce mois-ci. Le gouvernement du pays est toujours à la recherche d’une solution pour permettre le partage des données.

Source : Pixabay. Arrêt de l’émission des comptes virtuels liés aux entreprises de crypto-monnaies en Corée du Sud.

Des échanges de données avec les banques

La FSC a donné des informations supplémentaires sur ce système d’identification pour les comptes virtuels. Le gouvernement prévoit d’exiger des entreprises de crypto-monnaies de diffuser les données de transaction des utilisateurs aux institutions bancaires. Un responsable du FSC a déclaré que les banques devraient bientôt introduire le système, ce qui imposera aux entreprises d’échanges de partager les données des utilisateurs avec ces institutions, à la fin du mois de janvier ou au début de février.

Vous pourrez voir ci-après des informations plus détaillées concernant cette annonce :

La mise en place de ce dispositif permettra de stopper le commerce anonyme de crypto-monnaies. En effet, l’utilisation d’un compte virtuel ne sera plus possible. Les banques émettent ces comptes afin d’aider les acteurs opérant dans ce secteur à échanger des devises numériques auprès des bourses. Les institutions financières ne seront plus autorisées à utiliser ces comptes virtuels.

6 banques sud-coréennes vont introduire ce nouveau système

L’annonce du FSC indique que six banques commerciales – dont la Shinhan Bank, la KB Kookmin Bank, la Banque industrielle de la Corée du Sud et la Nonghyup Bank – utiliseront ce nouveau système à partir du 30 janvier. À l’origine, ce dispositif devait être mis en place le 20 janvier. Ce service est destiné aux utilisateurs de comptes virtuels existants, a indiqué le porte-parole de cet organisme de régulation.

Cette mesure a été prise afin de lutter contre le blanchiment d’argent. Elle permettra également aux autorités fiscales sud-coréennes de suivre les investisseurs locaux œuvrant dans ce secteur.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.