AccueilLes entreprises d’échanges de crypto-monnaies sud-coréennes revoient leurs stratégies

Les entreprises d’échanges de crypto-monnaies sud-coréennes revoient leurs stratégies

Les sociétés d’échanges de devises numériques de la Corée du Sud ont mis en œuvre des changements stratégiques pour se conformer aux réglementations du gouvernement. Les dispositifs visant à réguler ce marché ont été annoncé la semaine dernière. En plus d’empêcher certains clients de négocier des crypto-monnaies, les banques du pays ont cessé d’émettre de nouveaux comptes virtuels conformément aux exigences des autorités de régulation sud-coréennes.

Les dispositifs mis en place par le gouvernement

Le gouvernement de la Corée du Sud a fait plusieurs annonces en décembre concernant la réglementation de la crypto-monnaie. Le premier était les mesures réglementaires d’urgence, comme l’a rapporté News.Bitcoins. Puis, il y a eu quelques dispositifs supplémentaires. Le marché des devises numériques sud-coréen est dominé par quatre entreprises : Korbit, Coinome, Upbit et Bithumb. Alors que ce dernier a longtemps occupé la première place, le nouveau venu Upbit a commencé à enregistrer des volumes de transactions plus importants en décembre. Upbit est soutenu par Kakao Corporation qui possède l’application de chat la plus populaire du pays, Kakao Talk.

Ci-dessous, découvrez une vidéo relatant ces faits :

https://www.youtube.com/watch?v=3J8LmTgEuP4

Suite aux annonces des régulateurs, les quatre groupes ont commencé à modifier leurs conditions de service. Désormais, il leur est interdit d’offrir des services aux mineurs et aux investisseurs étrangers. D’autre part, ils n’ont plus le droit d’émettre de nouveaux comptes virtuels. Ils ont été émis par les banques pour que les entreprises assignent à leurs clients des dépôts.

Les mineurs ne peuvent plus opérer dans ce marché

Upbit a été la première société à publier un avis concernant la cessation de ses services pour les mineurs. Les moins de 19 ans ne peuvent plus utiliser les solutions d’Upbit et les clients mineurs existants avaient jusqu’à la fin du mois de décembre pour retirer leur argent sur la plateforme.

Les conditions d’utilisation d’Upbit ont été mises à jours, passant de moins de 14 ans à moins de 19 ans, précise le groupe. Une note a également été publiée sur le site web de Bithumb, interdisant aux moins de 19 ans de souscrire et d’utiliser ses services à compter du 1e janvier.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.