Analyses des crypto-monnaies L'actualité du trading de crypto-monnaies

Les entreprises sud-coréennes d’échanges de crypto-monnaies veulent mettre en œuvre l’autorégulation

Tiana Tiana | il y a 1 année
660VUES

Plus de 40 sociétés sud-coréennes d’échanges de crypto-monnaies participent à l’autorégulation du marché des devises numériques. Parmi eux se trouvent 14 entreprises qui ont convenu de mettre en œuvre des mesures d’autorégulation. Il y a notamment Bithumb, Coinone et Korbit.

Cette annonce est survenue juste un jour après que le gouvernement de la Corée du Sud a envisagé l’élaboration d’un dispositif d’urgence visant à réglementer les crypto-monnaies dans le pays. La Korean Blockchain Industry Association a réalisé cette annonce ce vendredi. L’étude de cette autorégulation a débuté en septembre.

Réglementation des dépôts et des comptes clients

L’une des mesures d’autoréglementation est que les dépôts obtenus par les commerçants soient conservés intégralement dans les institutions financières traditionnelles. Pendant ce temps, 70 % de leurs fonds de crypto-monnaies doivent être gardés dans des entrepôts frigorifiques. Ce dispositif vise à protéger les clients. Cela permettra en outre de réduire les risques de cyberattaque.

Voici une vidéo illustrant parfaitement ces faits :

https://www.youtube.com/watch?v=mgykgebFqXY

D’autre part, un seul compte sera autorisé pour réaliser des échanges de crypto-monnaies. Une vérification d’identité sera requise avant tout dépôt ou retrait.

Les banques doivent utiliser des systèmes de vérification d’identité

L’une des mesures d’urgence du gouvernement concerne les comptes bancaires virtuels. News Bitcoin a récemment expliqué pourquoi ces comptes sont nécessaires dans les échanges de devises numériques en Corée du Sud. La répression des régulateurs a incité les grandes banques du pays à annoncer qu’ils n’allaient plus proposer ce type de services. Plus précisément, les régulateurs ont demandé aux banques d’identifier les utilisateurs des comptes bancaires virtuels.

Par ailleurs, les banques prétendent qu’elles émettent ces comptes sans savoir qui sont ses utilisateurs. Les institutions financières collaborent maintenant avec la Korean Blockchain Association pour trouver un moyen de se conformer à la réglementation. Un certain nombre de grandes banques sud-coréennes ont commencé à travailler ensemble pour développer un système d’identification des clients disposant de comptes virtuels.

Source :

NewsBitcoin

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.