L'actualité de l'ethereum (ETH)

Est-ce qu’EOS va dépasser Ethereum ?

Caroline Dooms | il y a 2 semaines
137VUES

Dans le classement des cryptomonnaies les plus capitalisées, EOS (EOS) en cinquième position lorgne la place d’Ethereum (ETH) en deuxième position. Ambition réaliste ?

EOS et Ethereum en quelques chiffres

A l’approche de la fin de l’année, quelques premiers bilans s’imposent. L’année 2018 n’aura pas été tendre avec les crypto-monnaies mais a eu le mérite de forcer l’ensemble des acteurs à travailler dur afin d’offrir un produit plus performant. A long terme, les investisseurs tout comme les utilisateurs sortiront certainement gagnants de cette correction.

Alors que le mois de novembre pointe son nez, EOS maintient sa cinquième place du marché avec une capitalisation de 5 milliards de dollars environ. Le cours de l’EOS reste lui légèrement supérieur à 5$. Depuis son lancement il y a quelques mois, la blockchain d’EOS, EOSIO, n’a pas encore convaincu complètement les investisseurs et a d’ailleurs dû faire face à de nombreux bugs.

Ethereum n’a pas été épargné non plus. Empêtré dans sa transition vers un modèle Proof of Stake (Preuve d’enjeu), le réseau reste pour le moment le leader incontesté des plateformes de smart contracts. Néanmoins, le cours de l’Ethereum n’est pas loin de basculer bel et bien en dessous des 200 dollars. La frilosité des investisseurs reste palpable.

Malgré ces déboires, la capitalisation d’Ethereum reste au-dessus des 20 milliards de dollars soit 4 fois supérieure à celle d’EOS. Bref, le changement dans le classement, ce n’est pas pour tout de suite.

Atouts d’EOSIO, la blockchain d’EOS

EOSIO a pourtant de quoi séduire et bénéficie de soutiens prestigieux qui devraient l’aider à prendre son envol. Les fonds dont Block.one, la société en charge du développement d’EOS, dispose sont considérables et l’entreprise entend bien développer son produit dans les meilleures conditions.

Au niveau des performances, la blockchain EOSIO reste sur le papier ultra-compétitive que ce soit sur la vitesse ou la scalabilité. Un classement officiel établi en Chine par deux organismes spécialisés (le China Electronic Information Industry Development Research Institute et le China Software Testing Center) continue de classer EOSIO au top des blockchains devant Ethereum, Komodo (KMD), Nebulas (NAS) et NEO (NEO) selon sa dernière version d’août 2018.

Ethereum intouchable ?

Rien n’est moins sûr. La concurrence s’intensifie et le développement des smart contracts et des dApps en est encore à ses balbutiements. Les succès précédents d’Ethereum ne laissent en rien présager de l’avenir et il faudra plus qu’un cryptokitties pour asseoir sa place de leader.

D’autre part, au-delà du trio de concurrents historiques NEO – EOS – Cardano (ADA), beaucoup d’outsiders comme Lisk (LSK), Tron (TRX) ou encore Tezos (XTZ) sont en embuscade.

Dans le monde des smart contracts, le Code fait la loi certes mais qui fera le Code ?

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.