L'actualité des coins

Les États-Unis accusent la Corée du Nord d’être la source de Wannacry

Audy Audy | il y a 11 mois
506VUES

Le gouvernement américain a annoncé qu’il considère officiellement la Corée du Nord comme étant à l’origine du Rançonlogiciel « Wannacry » qui a causé des milliards de dollars de pertes plus tôt cette année.

VICE News

Une accusation ferme de la part de l’administration américaine

Dans un article publié dans le Wall Street Journal, P.Bossert, conseiller du président américain pour la sécurité intérieure, a déclaré que l’administration « attribue publiquement la cyberattaque Wannacry  à la Corée du Nord. » Et d’ajouter : « La Corée du Nord a particulièrement mal agi et son comportement malveillant devient de plus en plus flagrant. Wannacry était véritablement une imprudence. » Il est important de rappeler ce qu’est Wannacry. Voici son ode de fonctionnement : il s’infiltre sur nos ordinateurs Windows, crypte les données et exige une rançon sous forme de Bitcoin pour que nous puissions de nouveau avoir le contrôle de notre ordinateur. On estime que Wannacry a touché plus de 300 000 ordinateurs dans 150 pays à travers le monde, y compris des banques, des sociétés de télécommunications et d’autres infrastructures économiques vitales.

qz

La Corée du Nord a de bonnes raisons d’utiliser les cyberattaques

Il est important de noter que Ransomware n’est pas la seule forme de cyberattaque déployée par les hackers parrainés par la Corée du Nord. Les chercheurs en sécurité des États-Unis, du Royaume-Uni et de la Corée du Sud ont tous incriminé le pays comme étant le principal commanditaire des attaques qui ont touché les marchés sud-coréens de crypto-monnaies. Au-delà des gains monétaires, obtenir une grande quantité de Bitcoin peut aider la Corée du Nord à contourner les sanctions économiques qui paralysent son économie. Ainsi, il est légitime de penser que les cyberattaques constituent une stratégie de guerre asymétrique gagnante pour la Corée du Nord, lui permettant de harceler, nuire et paraître au même niveau que ses adversaires.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.