L'actualité des coins L'actualité du bitcoin (BTC) L'actualité du trading de crypto-monnaies

Les États-Unis pourraient suivre le Japon et autoriser les échanges de Bitcoin et de crypto-monnaies

Audy Audy | il y a 1 année
823VUES

Le gouvernement des États-Unis peut suivre la feuille de route du Japon pour réglementer les activités commerciales autour des crypto-monnaies telles que le Bitcoin et l’Ethereum. La semaine dernière, le gouvernement japonais et son régulateur financier, la Financial Services Agency (FSA) ont officiellement autorisé et agréé 11 marchés de  crypto-monnaies, y compris BitFlyer, la plus importante plate-forme de trading du pays avec plus de 800 000 utilisateurs.

Les États-Unis veulent s’inspirer du modèle japonais

Lors d’un événement organisé par la Federal Reserve Bank de Philadelphie, le contrôleur intérimaire de la monnaie, Keith Noreika, a déclaré aux journalistes qu’il était ouvert aux échanges de crypto-monnaies s’appliquant au statut bancaire. Noreika a également noté qu’il envisageait l’imposition d’un programme d’octroi de licences à l’échelle nationale pour les échanges de crypto-monnaies. Ce qui conduira vers l’élimination des licences régionales telles que le BitLicence de New York et la publication d’un cadre réglementaire unifié pour les plates-formes de négociation de crypto-monnaies.

Si l’on se réfère au modèle japonais, en autorisant et en acceptant les échanges de crypto-monnaies, le gouvernement a officiellement reconnu les marchés de monnaies virtuelles comme des prestataires de services financiers réglementés, ce qui permet aux entreprises de fonctionner pleinement en tant que sociétés financières légales dans le pays.

Un processus de réglementation qui s’annonce long

A l’inverse du Japon, cela pourrait prendre plus de temps pour que le gouvernement américain et ses régulateurs financiers proposent des programmes unifiés de licences pour les échanges de crypto-monnaies et les entreprises de Bitcoin. Mais il s’agit tout de même d’un indicateur qui peut susciter de l’optimiste. En effet, les investisseurs et les consommateurs en général se réjouissent que les États-Unis, deuxième marché boursier de Bitcoin derrière le Japon, puissent envisager de créer un marché plus robuste et bien réglementé.