L'actualité de l'ethereum (ETH)

Hard Fork Constantinople remis à 2019 pour Ethereum

Caroline Dooms | il y a 3 semaines
183VUES

Nous évoquions il y a quelques mois la transition d’Ethereum (ETH) vers le modèle Proof of Stake et les difficultés à implanter le hard fork Constantinople. Les embûches s’accumulent sur le chemin et le hard fork est à présent retardé jusqu’en 2019. Le point sur cette délicate transition.

De quoi parle-t-on ?

Pour ceux qui sont plus orientés sur le volet investissement en crypto-monnaie et un peu moins sur les technicités, bref rappel des faits. Ethereum fonctionne sur la base d’un algorithme Proof of Work comme le Bitcoin (BTC), le Litecoin (LTC) ou le Dash (DASH) par exemple. Afin de remédier à certains défis liés à la scalabilité du réseau, il a été décidé de longue date d’opérer un changement vers un modèle Proof of Stake comme chez NEO (NEO) ou Stellar (XLM) notamment. Cette transition doit s’opérer via une succession d’étapes, le projet Casper.

Depuis plusieurs mois déjà, la communauté d’Ethereum s’emmêle les pinceaux et peine à mettre en œuvre une étape-clé, à savoir le hard fork Constantinople. Ce dernier était initialement prévu pour novembre mais, au vu de certaines difficultés, la communauté Ethereum a confirmé vendredi 19 octobre le report à 2019.

Pourquoi cette décision ?

Les changements dans le code ont été testé sur Ropsten le 13 octobre. Ropsten est le testnet public d’Ethereum, soit le terrain d’entraînement avant le match. Assez rapidement, des problèmes ont été détectés et mis en exergue par certains développeurs. Compte tenu des réticences soulevées et en l’absence d’un consensus, la communauté a décidé qu’il était préférable de se donner encore un peu de temps avant de réaliser un changement d’une telle ampleur.

Quel impact sur le cours de l’Ether ?

Le cours de l’Ether se maintient au-dessus des 200 dollars et ces considérations techniques n’ont que peu d’impact pour les investisseurs qui ont décidé d’acheter de l’Ether dans un but spéculatif. Pour l’instant, c’est la politique de l’autruche qui s’applique.

La plateforme reste la plus plébiscitée pour les applications décentralisées devant ses concurrents Cardano (ADA) ou EOS (EOS).

A l’approche de Thanksgiving, c’est le BTC que les investisseurs regardent et qui mène la danse du marché. L’euphorie de fin 2017 est belle et bien retombée mais c’est dans ce climat plus sérieux que les meilleurs projets sortiront du lot et assureront leur avenir. Yoni Assia, CEO de la plateforme eToro, indiquait dans un entretien récent qu’il était convaincu que nous assisterions en temps voulu à un transfert massif de richesses vers la technologie blockchain.

Pour espérer capter une partie de cette richesse, ETH fait donc bien de prendre son temps avant de décider quelle voie emprunter.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.