L'actualité du trading de crypto-monnaies

Facebook a interdit les annonces trompeuses liées aux crypto-monnaies

Tiana Tiana | il y a 9 mois
410VUES

Suite à des plaintes persistantes à propos de publicités cryptographiques frauduleuses, Facebook a émis une interdiction. Selon une nouvelle décision rendue le 30 janvier, les publicités ne doivent pas promouvoir des produits et services financiers fréquemment associés à des pratiques promotionnelles frauduleuses, telles que les crypto-monnaies ou les ICO. Cette initiative est sûre d’être bien accueillie par les utilisateurs du réseau social et les amateurs de bitcoins, qui reconnaissent que ces publicités sont loin de promouvoir les avantages des devises virtuelles.

Voici des explications détaillées de cette annonce :

Des « J’aime pas » pour les annonces trompeuses

Facebook est loin d’être la plateforme idéale pour apprendre davantage sur les crypto-monnaies. Ses utilisateurs ont tendance à être des personnes qui ne connaissent pas cette technologie. Ainsi, ce média social est le lieu où les escrocs peuvent opérer facilement. Des individus comme James Altucher, qui a réalisé une publicité mensongère sur le Bitcoin, sont les personnalités les plus détestées par la communauté des crypto-monnaies.

Source : Jannik Texler, Pixabay. Les publicités mensongères sont à bannir sur Facebook.

Dans un article publié mardi, le directeur de la gestion des produits de Facebook, Rob Leathern, a écrit qu’ils veulent que les internautes continuent de découvrir et d’apprendre les nouveaux produits et services financiers grâce à des annonces plus pertinentes. Cela dit, il existe encore des entreprises qui diffusent des publicités liées à des ICO frauduleuses.

Une décision en faveur du développement des crypto-monnaies

Les annonces publiées sur Facebook désavantagent les crypto-monnaies. Les escroqueries telles que Bitconnect et Arise Bank sont aujourd’hui autorisés à se développer sur des plateformes comme Facebook. La politique de publicité de ce média social est particulièrement difficile. La liste des aliments diététiques et des suppléments qu’il n’indiquera pas, par exemple, est très vaste. Et il semble également y avoir un problème avec l’affichage de certains contenus.

Les projets ICO et cryptographiques peuvent maintenant être ajoutés à cette liste. Les entreprises qui ont du mérite ne devraient pas avoir besoin de publicité payée. Si un produit est vraiment novateur, il existe de nombreuses façons de créer un buzz et de former une communauté active sans recourir à Facebook.

Source :

NewsBitcoin