AccueilPourquoi le FMI veut-il entrer sur marché des crypto-monnaies avec sa propre monnaie virtuelle ?

Pourquoi le FMI veut-il entrer sur marché des crypto-monnaies avec sa propre monnaie virtuelle ?

Christine Lagarde, Directrice générale du Fonds Monétaire International (FMI), a eu beaucoup de choses à dire lors de la réunion annuelle du FMI à Washington D.C. Et spécialement sur le potentiel des monnaies numériques malgré sa nature perturbatrice. De plus, elle a ajouté que le FMI n’excluait pas de créer sa propre crypto-monnaie.

Le FMI veut franchir un palier

Récemment, la Russie est entrée un peu plus dans l’univers des devises numériques décentralisé avec l’annonce de l’émission prochaine de sa propre crypto-monnaie, à savoir le « cryptorouble ». Et il se pourrait bien que les organismes internationaux, ainsi que les États, voient véritablement la valeur des monnaies virtuelles, mais uniquement celles qu’ils peuvent contrôler et fabriquer eux-mêmes. Face à ces perturbations massives potentielles, la première responsable du FMI a déclaré qu’elle voyait son organisation jouer un rôle crucial dans la régulation des crypto-monnaies à l’échelle mondiale. Selon Christine Lagarde, il s’agit d’un rôle positif. En effet, Lagarde est d’avis que les institutions financières à travers le monde prennent des risques en ne tenant pas compte des produits technologiques financiers émergents.

Pixabay

La crypto-monnaie du FMI, ce sera pour bientôt !

Toujours à Washington, Lagarde a déclaré que le FMI pourrait sérieusement penser à développer sa propre crypto-monnaies à l’avenir. Elle a souligné le Droit de tirage spécial (DTS) du FMI, une monnaie que FMI a créée pour servi d’actif de réserve international et qui pourrait incorporer des technologies similaires aux crypto-monnaies. « Ce que nous allons examiner, c’est comment cette devise (le DTS) peut effectivement utiliser la technologie pour être plus efficace et moins coûteuse », a-t-elle ajouté. Le FMI cherche à se frayer un chemin dans l’univers des crypto-monnaies. L’organisation a beaucoup d’espoir quant à sa faculté à mettre en place un cadre de règlementation. D’ailleurs, Christine Lagarde affirme que cela a du sens simplement en raison de la nature transfrontalière de ce nouvel espace.

Pour véritablement comprendre la politique du FMI concernant les crypto-monnaies, voici une interview de Christine Lagarde sur la chaîne américaine CNBC.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.