AccueilFrance : Suivez l’origine de votre Leffe sur la blockchain

France : Suivez l’origine de votre Leffe sur la blockchain

Le monde de la bière reconnaît les avantages de la blockchain et les utilise pour créer un système d’approvisionnement plus transparent pour le consommateur final. Après Heineken, c’est au tour d’Anheuser-Busch InBev, qui propose notamment les bières Leffe, Budweiser, Stella Artois et Corona, d’utiliser la chaîne de blocs pour donner davantage d’informations sur la provenance des ingrédients utiliser dans ses bières tout au long du processus de la chaîne d’approvisionnement. 

Comme l’explique BlockchainFrance, « la blockchain est pertinente en supply chain dans les situations où différents acteurs n’ayant pas les mêmes intérêts, ou ne se faisant pas forcément confiance a priori, doivent collaborer ensemble. Elle permet de responsabiliser ces acteurs vis-à-vis des inscriptions qu’ils effectuent dans le registre. […] La blockchain peut permettre à l’avenir à une entreprise de faire de sa supply chain un véritable argument marketing, si cette supply chain est rendue transparente et fiable par la technologie ».

Avec la blockchain, les chaînes d’approvisionnement et logistiques deviennent de plus en plus transparente permettant aux clients finaux de vérifier la provenance et l’origine des produits qu’ils consomment. L’utilisation de la chaîne de blocs permet aussi de rendre le processus plus intègre grâce à son caractère immuable, réduisant ainsi les fraudes.

Ainsi, l’entreprise Anheuser-Busch InBev a mi en place un projet pilote, grâce à la start-up blockchain StelleMint, qui permet d’utiliser la technologie de la blockchain dans le but « d’assurer une transparence et une traçabilité totales dans sa chaîne d’approvisionnement de l’orge, du consommateur à la ferme ».

Le projet devrait débuter en 2021 sur les packs de bière Leffe en France. Grâce à un QR Code, il sera possible de savoir où l’orge de vos bières a été cultivée, récoltée et maltée.

« Pour la première fois dans nos opérations européennes, ce projet va créer un réseau d’approvisionnement indirect et totalement transparent jusqu’au consommateur final » a déclaré Pieter Bruyland, CIO Europe chez Anheuser-Busch InBev, dans un communiqué de presse.

« En reliant les acteurs de la chaîne d’approvisionnement du monde de la bière – des agriculteurs aux coopératives de maltage, en passant par les brasseries, les entrepôts et les transporteurs – à une plateforme sécurisée et décentralisée, nous pouvons accroître la traçabilité et recueillir des données qui nous aideront à continuer à cultiver durablement les meilleurs ingrédients pour nos bières » a-t-il ajouté.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.