Analyses des crypto-monnaies

La FSA autorise quatre nouvelles entreprises d’échanges de crypto-monnaies à opérer dans le secteur au Japon

Tiana Tiana | il y a 2 ans
630VUES

L’agence japonaise des services financiers a approuvé quatre nouvelles sociétés d’échanges de crypto-monnaies pour opérer légalement dans le pays. C’est la deuxième fois que cette agence autorise des entreprises spécialisées dans le domaine à œuvrer dans le secteur des devises numériques. La première dérogation était pour 11 entreprises en septembre.

La FSA en faveur du développement des entreprises d’échanges de devises numériques

La FSA ou l’Agence japonaise des services financiers a publié sur son site web les détails concernant cette nouvelle approbation. Il a été indiqué que quatre entreprises seront autorisées à opérer dans les échanges de devises virtuelles. C’est la deuxième fois que cette autorité donne son approbation pour le lancement d’une telle société. La première fois était le 29 septembre lorsque 11 sociétés ont été approuvées. La FSA a expliqué que seules les devises numériques traitées par les 15 bourses approuvées sont autorisées. Un cadre juridique a été mis en place par cette institution, permettant au Bitcoin de devenir un mode de paiement au Japon.

Découvrez ci-après les détails de cette nouvelle :

Cette agence oblige également les entreprises à enregistrer tous les échanges de crypto-monnaies auprès de la FSA. Les quatre entreprises nouvellement enregistrées sont Tokyo Bitcoin Exchange Co, Bit Arg Exchange Tokyo Co, FTT Corporation et Xtheta Corporation.

D’autres demandes sont en cours d’examen

La FSA examine toujours un certain nombre d’entreprises. À la fin de septembre, en plus des 11 sociétés approuvées, Nikkei a signalé que 17 autres sociétés faisaient l’objet d’un examen continu. Douze entreprises n’ont pas répondu aux exigences de l’agence et ont dû arrêter leurs opérations au Japon.

Parmi les sociétés toujours en cours d’examen figure celle de Coincheck, la deuxième plus grande entreprise d’échanges de Bitcoin du Japon. La FSA a déclaré que la demande de Coincheck a été soumise le 13 septembre et est toujours en cors de révision. Par ailleurs, le groupe a assuré à ses clients qu’ils sont toujours en mesure de fournir ses services comme d’habitude.

Source :

NewsBitcoin

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.