L'actualité du trading de crypto-monnaies

Gemini complète son offre avec une appli mobile

Caroline Dooms | il y a 1 mois
326VUES

Début décembre 2018, la plateforme Gemini lançait sa nouvelle appli. L’objectif est toujours le même : permettre d’acheter et de vendre des devises digitales facilement et rapidement. Revue de l’application, est-ce vraiment révolutionnaire par rapport à la compétition ?

Mauvais timing pour le lancement de l’appli Gemini ?

Si certains ont été surpris d’un lancement début décembre au moment où le marché des cryptomonnaies était fortement baissier, il faut mettre les choses en perspective. Le marché des actifs digitaux en est encore à ses débuts mais a bien l’intention de rester et de devenir incontournable dans les prochaines années. Les jumeaux Winklevoss ont obtenu la licence des autorités new-yorkaises il y a quelques mois à peine pour leur plateforme Gemini. Une application vient tout naturellement compléter l’offre de la plateforme d’échange et il n’y a donc aucune raison d’assujettir son lancement à l’actualité des marché financiers ou au cours des devises digitales.

eToro, autre grand acteur du secteur, a d’ailleurs suivi une politique similaire en lançant son portefeuille électronique plus ou moins au même moment. Le marché des devises digitales se professionnalise et les plateformes ont donc compris qu’elles devaient proposer une offre sérieuse.

L’application de la plateforme Gemini en quelques mots

Comme on pouvait s’y attendre, l’application est très intuitive et facile d’usage. L’interface est agréable et simple à utiliser. Cameron et Tyler Winklevoss n’en sont pas à leur coup d’essai et n’ont certainement pas de leçons à recevoir en matière de gestion d’entreprise.

La sécurité est primordiale pour les plateformes de trading et Gemini offre certaines garanties. Outre l’identification à deux facteurs dorénavant incontournable, un pin est également requis.

Il est possible via l’appli d’investir dans les différentes crypto-monnaies proposées par la plateforme à savoir Bitcoin (BTC), Bitcoin Cash (BCH), Litecoin (LTC), Ethereum (ETH) et Zcash (ZEC). Gemini a également son propre stable coin, le Gemini Dollar (GUSD).

Gemini propose un index Cryptoverse combinant les différentes devises digitales proposées sur la plateforme en fonction de leur capitalisation. Étant donné que Ripple (XRP) n’est pas actuellement listé sur Gemini, ce produit a peu d’intérêt. Le CryptoPortfolio d’eToro est nettement plus efficace pour les paresseux.

Différence notable avec certains concurrents, il est également possible d’envoyer et recevoir des cryptomonnaies via l’application.

Quid des plateformes décentralisées (les Dex) ?

bitcoin price chart
L’investisseur en cryptomonnaies peut vite se sentir perdu au moment de choisir son intermédiaire. [Slavko Sereda/Shutterstock.com]
Les plateformes d’échange traditionnelles ont pourtant du souci à se faire car les plateformes décentralisées gagnent en popularité. Coinbase (voir notre avis sur Coinbase) permet d’ores et déjà aux traders expérimentés d’échanger des jetons ERC-20 via la Dex Paradex, acquise en mai 2018. StellarX pourrait gagner en popularité en 2019 à côté de Dex déjà bien établies comme IDEX et Waves notamment.

Ceci dit, est-ce vraiment la panacée en matière de sécurité ? On sait que les blockchains subissent constamment des tentatives de piratage et que certaines sont couronnées de succès. Si l’échange est décentralisé, vers qui se tourneront les investisseurs si leurs fonds sont subtilisés ?

Pour cette raison, nous continuons de privilégier l’usage de plateformes réglementées même si cet usage à un coût (les frais sont souvent légèrement plus élevés). Néanmoins, il faudrait idéalement que les réglementations soient adaptées afin que les investisseurs qui achètent des cryptomonnaies puissent bénéficier de protections accrues ou du moins, que les plateformes aient des comptes à rendre en matière de cybersécurité et de protection de l’identité digitale de leurs utilisateurs.

L’appli de Gemini arrivera-t-elle en Europe ?

C’est fort intéressant tout ça mais la plateforme Gemini n’est pas disponible pour les clients particuliers en Europe hormis au Royaume-Uni. Le public francophone devra donc privilégier d’autres intermédiaires. Parmi les plateformes les plus populaires sur le vieux continent, citons notamment Binance (voir notre avis sur Binance) mais il en existe bien évidemment une multitude.

Certes, Gemini a déjà indiqué qu’elle explorait les possibilités d’expansion mais aucune date concernant une éventuelle entrée dans d’autres pays européens n’a été évoquée.

En attendant, le public belge, suisse et français a beaucoup d’alternatives à disposition s’il souhaite acheter des devises digitales. Nous recommandons d’utiliser un intermédiaire qui offre une bonne sélection de crypto-monnaies afin de pouvoir facilement diversifier votre portefeuille. Vous pouvez consulter à ce sujet notre top des plateformes. Dans tous les cas, pensez à bien vérifier les politiques en matière de sécurité et de frais ainsi que la réputation de la plateforme avant d’arrêter votre choix. On n’est jamais trop prudent …

Featured image source: ezphoto/Shutterstock.com

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.