L'actualité du minage de crypto-monnaie

GMO Internet développe des puces minières de 12 nm

Tiana Tiana | il y a 9 mois
696VUES

GMO Internet, un important fabricant de produits technologiques japonais et récemment entré dans l’industrie du matériel minier, a annoncé avoir conçu une puce semi-conductrice FET de 12 nanomètres. L’entreprise a décrit l’innovation comme une étape importante vers la réalisation d’une technologie de minage plus performante.

Une puce beaucoup plus performante

GMO Internet a annoncé le développement d’une nouvelle puce minière de 12 nm basée sur les procédés FCC, durant la première phase de recherche. La société a salué la création de sa puce minière FFC de 12 nm comme une étape importante vers la conception d’un ordinateur hautement performant pour l’exploitation minière. GMO a souligné que cette technologie constitue une innovation dans l’univers du minage de crypto-monnaies.

Voici les précisions concernant le développement de cette puce :

GMO a déclaré qu’elle procédera maintenant à la prochaine étape du développement pour concevoir une technologie de traitement de 7 nm. La société a ajouté qu’elle ne vendra pas de panneaux miniers basés sur le procédé FFC.

GMO Internet renforce l’importance de l’industrie du matériel minier

GMO Internet, une entreprise dont le siège est à Tokyo et qui comprend plus de 60 filiales dans près de 10 pays différents, a annoncé son entrée dans l’industrie minière en septembre de l’année dernière. Le groupe a exprimé son désir de soutenir l’infrastructure minière des crypto-monnaies, décrivant l’univers des devises numériques comme un secteur en plein essor. GMO exploite actuellement un centre minier alimenté par des énergies renouvelables situé en Europe du Nord, et cherche à développer et à introduire la prochaine génération de cartes minières équipées de puces de 12 nm dans la première moitié de 2018.

Source : Pixabay. Lancement d’une puce par GMO Internet pour le minage de crypto-monnaies.

L’annonce concernant le développement des puces de 12 nm de GMO est survenue le jour où la société a révélé qu’elle avait commencé à proposer la version officielle de Z.com Cloud Blockchain. La société décrit cette plateforme comme une solution de type PaaS permettant aux utilisateurs de construire des applications en employant Ethereum.

Source :

NewsBitcoin