L'actualité des coins

Goldman Sachs se repenche sur les projets cryptos

Avatar Carolane de Palmas | il y a 6 jours
212VUES

Alors que Facebook fait l’actualité avec Libra en collaboration avec des entreprises du secteur financier comme Visa, MasterCard ou PayPal, Goldman Sachs accélère le recrutement de personnes pour mener à bien ses projets cryptos.

Le géant américain financier, qui est l’une des plus grandes banques américaines, a posté une offre d’emploi pour trouver un chef de projet Digital Asset pour sa société GS Accelerate.

Goldman Sachs décrit Accelerate comme « une initiative à l’échelle de l’entreprise visant à favoriser l’innovation et la collaboration entre les divisions en mettant l’accent sur la croissance future de l’entreprise ».

Quelles seront les missions du chef de projet de l’équipe dédiée aux actifs numériques ?

Ce gestionnaire de projet d’actifs numériques permettrait à la banque d’aller « plus loin que jamais » dans le développement et la mise en place de projets autour des actifs virtuels et de la blockchain qui pourraient bénéficier aux activités de la banque. On pensera notamment à l’amélioration de la rapidité, des coûts et des processus des transferts transfrontaliers, mais aussi à celle des autres activités courantes de la banque.

En effet, ce « Digital Asset Project Manager » sera chargé de « travailler sur une road map complète pour le développement de la technologie DLT (distributed ledger technology) ». Cette personne travaillera aussi en étroite « collaboration avec les ingénieurs de l’entreprise en leur demandant de créer des produits et services liés au DLT ».

Panchenko Vladimir / Shutterstock.com

Les devises virtuelles et la blockchain seraient nécessaires à l’évolution des acteurs historiques du secteur financier

Bien qu’il n’y ait que peu de commentaires officiels sur cette nouvelle branche d’Accelerate de Goldman Sachs, David Solomon, le directeur général de la banque GS, a récemment déclaré que le phénomène de « tokenisation » était intéressant et prometteur.

Pour David Solomon, il est nécessaire d’innover et de toujours se remettre en question pour faire face à une concurrence toujours plus féroce. Les opérateurs historiques du secteur financier doivent de prendre en considération les nouvelles technologies et les actifs numériques pour rester des acteurs majeurs du secteur financier.

C’est le même point de vue chez JP Morgan. En effet, dans un entretien avec Yahoo Finance, le PDG de la banque américaine, Jamie Dimon, reconnaissait le potentiel de la blockchain et la concurrence de cette technologie et des actifs numériques pour les banques traditionnelles.

« La Blockchain est bien réelle. Nous avons la blockchain pour le JP Morgan coin. Et la concurrence est réelle » expliquait Jamie Dimon. « Qu’il s’agisse d’un concurrent à la crypto-monnaie ou d’un autre concurrent de technologie financière, nous aurons des concurrents. Je le dis à nos employés, sachez qu’ils sont là. Il se peut que ce ne soit pas ceux que nous voyons, mais ceux que nous ne voyons pas » a-t-il ajouté.

Qu’en pensez-vous ? Goldman Sachs se prépare-t-elle à rejoindre les autres grandes sociétés qui proposent leurs propres devises virtuelles ? La banque va-t-elle lancer son propre stable coin ?

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.