AccueilGouvernement indien ordonne aux entreprises de révéler leurs crypto avoirs

Gouvernement indien ordonne aux entreprises de révéler leurs crypto avoirs

Le gouvernement indien a ordonné aux entreprises privées et publiques opérant dans le pays de divulguer leurs avoirs en crypto-monnaies

Le gouvernement indien modifie sa législation pour obliger les entreprises privées et publiques opérant dans le pays à révéler leurs avoirs en crypto-monnaies dans leurs états financiers. Le ministère des Affaires corporatives du gouvernement indien a publié cette information mercredi, précisant que la règle s’appliquera à toutes les entreprises indiennes à partir du 1er avril.

La nouvelle directive s’applique aux entreprises qui ont investi ou tradé des crypto-monnaies au cours de l’exercice financier. Ces sociétés sont tenues de détailler les bénéfices ou les pertes sur leurs transactions en crypto-monnaies.

La modification figure à la page 11 du mémo et sera bientôt ajoutée à la loi sur les sociétés de 2013. L’Inde reste l’un des pays avec beaucoup d’incertitude réglementaire sur les crypto-monnaies.

La Reserve Bank of India (RBI) avait précédemment interdit aux banques de faciliter les transactions en crypto-monnaies, mais la Cour suprême avait ensuite annulé la décision après de nombreux appels de groupes blockchain et crypto. Cependant, plusieurs informations en Inde suggèrent que le gouvernement pourrait à nouveau interdire le trading de crypto-monnaies par la voie législative.

Coinbase s’implante en Inde

Coinbase, la plateforme d’échange de crypto-monnaie basée aux États-Unis, établit une présence en Inde malgré l’environnement réglementaire incertain dans le pays. Dans un billet de blog publié hier, Coinbase a révélé qu’elle établit une présence commerciale en Inde et souhaite tirer parti de la richesse des talents d’ingénierie de classe mondiale disponibles dans le pays.

« Coinbase s’engage à être une entreprise remote-first, ce qui signifie que les nouvelles recrues en Inde, au Canada et ailleurs auront la possibilité de travailler sur plusieurs sites dans leur pays d’embauche. Nous prévoyons d’ouvrir un bureau physique, initialement à Hyderabad, pour les employés indiens dès que les conditions liées à la COVID le permettront », ajoute le billet de blog.

L’échange de crypto-monnaie sera bientôt inscrit à la bourse du NASDAQ, et sa présence en Inde pourrait être un énorme coup de pouce pour le secteur de la crypto-monnaie dans le pays.