L'actualité des coins

Le gouvernement iranien va dans le sens des utilisateurs de Bitcoin

Audy Audy | il y a 2 ans
466VUES

Dans une interview accordée au journal local Farsi Shargh, le ministre iranien des Technologies de l’information et de la Communication (TIC), Amir Hossein Davaee, a révélé que le ministère des TIC s’efforçait de préparer le pays à adopter le Bitcoin comme méthode de paiement légale.

Redex

Vers une refonte de l’infrastructure numérique

Le ministère des Technologies de l’information et de la Communication a déjà mené un certain nombre d’études dans le cadre des efforts visant à préparer les infrastructures nécessaires pour une utilisation globalisée du Bitcoin dans le pays. Le responsable iranien a mis l’accent sur les aspects économiques et infrastructurels du potentiel inhérent aux crypto-monnaies. L’adoption de cette infrastructure numérique aidera les intérêts généraux de l’Iran, a déclaré le responsable. Il poursuit en ajoutant qu’une refonte de l’infrastructure numérique actuelle pour intégrer pleinement les crypto-monnaies comme le Bitcoin fait partie des principaux objectifs  du ministère.

Federalnewsradio

Redonner une vitalité économique et financière au pays

Par le passé, l’Iran a souffert d’un gros ralentissement des systèmes bancaires traditionnels provoqué par des sanctions économiques. Ainsi, on comprend aisément pourquoi le pays se tourne vers les nouvelles technologies financières, telles que les crypto-monnaies. En 2012, le réseau de paiement international SWIFT a retiré l’Iran de son réseau. L’impact de cette décision a également été ressenti sur les entreprises mondiales engagées dans des transactions en Bitcoin avec des entrepreneurs en Iran. Les recherches menées par l’Iran pour réorganiser son infrastructure numérique afin de s’adapter aux crypto-monnaies arrivent au même moment ou la Catalogne veut également créer sa propre crypto-monnaie. L’Iran veut donc suivre les traces de l’Uruguay et de la Russie.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.