L'actualité du trading de crypto-monnaies

Le gouvernement maltais est en passe de réglementer les crypto-monnaies

Tiana Tiana | il y a 2 ans
1.17KVUES

L’Agence des services financiers de Malte (MFSA) a publié un rapport concernant les ICO, les devises numériques et les fournisseurs de services connexes. Cette institution prévoit en outre la mise en place d’un dispositif visant à réglementer le marché des crypto-monnaies.

C’est un signe encourageant pour les pays qui se sont lancés dans la course au financement après que la banque la plus ancienne maltaise eut interdit toutes les transactions de Bitcoin. De toute évidence, une tension existe entre les investisseurs institutionnels du pays et le gouvernement. Ce dernier souhaite en effet aider à ouvrir la voie à un nouvel avenir financier.

Rocketr

Les problèmes auxquels Malte sont confrontés

La MSFA est le principal régulateur financier du pays et semble chercher des conseils sur la manière de procéder à ce changement majeur dans l’univers de la finance. En effet, il souhaite mettre en place des dispositifs pour réglementer les ICO, la technologie Blockchain et les crypto-monnaies à Malte.

L’objectif de la MSFA est d’élaborer un cadre réglementaire qui soutient l’innovation et les nouvelles technologies pour les services financiers. Malte est un archipel situé juste au sud de l’Italie, qui abrite près d’un demi-million de citoyens. C’est la plus petite nation de l’Union européenne. L’annonce de la MFSA a indiqué qu’une consultation va se tenir du 30 novembre 2017 au 11 janvier 2018.

La banque de La Valette a stoppé les transactions de crypto-monnaies

Cette semaine, la plus ancienne banque du pays, la BOV, a interdit toutes les opérations de crypto-monnaies. Un client de la banque a déclaré qu’un représentant à qui il a parlé était très sympathique mais incapable de lui donner plus d’informations sur cette décision.

La banque est même allé jusqu’à inverser les transactions SEPA. Les utilisateurs se demandent alors comment cette situation va-t-il évoluer. Silvio Schembri, secrétaire parlementaire, a déclaré que cette interdiction ne serait que temporaire.

Source :

NewsBitcoin

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.