AccueilLe gouvernement sud-coréen envisage l’interdiction des échanges de crypto-monnaies

Le gouvernement sud-coréen envisage l’interdiction des échanges de crypto-monnaies

Les régulateurs sud-coréens ont annoncé un plan visant à bannir les activités impliquant des devises numériques. Ceci a incité les grandes banques du pays à déclarer qu’elles procéderont à la fermeture des comptes stockant des crypto-monnaies. Les banques qui ont déjà fait ces annonces sont Industrial Bank of Korea, Korea Development Bank et Shinhan Bank.

Ces derniers temps, les investisseurs ont été confrontés à la répression du gouvernement de la Corée du Sud. D’autre part, des grandes entreprises d’échanges de devises virtuelles opèrent dans le pays. Il y a notamment Korbit, Coinone et Bithumb.

Les banques et les mineurs sont concernés par cette interdiction

La Corée du Sud a tenu des réunions quotidiennes pour discuter de la réglementation des crypto-monnaies. Mercredi, les médias locaux ont rapporté que les régulateurs prévoient d’interdire toute activité liée aux crypto-monnaies. Selon l’AFP, le bureau du Premier ministre aurait déclaré que Séoul interdira aux institutions financières de négocier des devises numériques.

Ci-dessous les détails de cette annonce :

Korea Herald a également rapporté que les banques en Corée du Sud fournissant des comptes bancaires virtuels pour les transactions de crypto-monnaies devront vérifier l’identification des titulaires de compte. Les mineurs ne seront plus autorisés à opérer dans ce secteur. Toutes les principales bourses coréennes, y compris Bithumb, la plus grande société d’échanges de Bitcoins du pays, exigent que les clients ouvrent des comptes bancaires virtuels avant d’effectuer des transactions.

Les restrictions sont déjà appliquées

L’annonce de mercredi marque que les régulateurs ont appliqué des restrictions sur les comptes bancaires virtuels. Les principales banques publiques et commerciales du pays ont immédiatement réagi en déclarant qu’elles cesseront d’émettre de nouveaux comptes bancaires virtuels pour les échanges de devises numériques. Certains ont même fermé des comptes existants, a rapporté Arirang News.

Business Korea a indiqué que si une banque ferme les comptes bancaires virtuels, alors il est fondamentalement impossible d’échanger des crypto-monnaies auprès de celle-ci.

Tags:
Nem
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.