L'actualité des coins

Le gouverneur de la banque centrale libanaise critique le Bitcoin et le qualifie de produit « non réglementé »

Audy Audy | il y a 2 ans
914VUES

Le gouverneur de la Banque du Liban (BDL), Riad Salameh, a affirmé que le Bitcoin et les autres crypto-monnaies sont des produits « non réglementés » dont l’utilisation devrait être interdite. Il a également déclaré que les monnaies numériques seront inefficaces en tant que monnaies nationales, car ce ne sont que des « marchandises ».

Boursenews

Pour l’instant, la BDL n’est pas favorable aux crypto-monnaies

Lors de la cérémonie d’ouverture du 7ème Forum libanais de la responsabilité des entreprises, Riad Salameh a déclaré aux participants que la BDL interdirait l’utilisation des crypto-monnaies à travers le Liban en raison de leur nature ressemblant à celle des marchandises. Il a ajouté que l’argent serait probablement numérisé à l’avenir, mais pas maintenant. « Les Bitcoin ne sont pas des devises, mais plutôt une marchandise dont les prix montent et descendent sans aucune justification. C’est la raison pour laquelle la BDL compte interdire l’utilisation de cette monnaie sur le marché libanais. Avant de réfléchir à une éventuelle légalisation à l’avenir, il est important de prendre d’abord les dispositions nécessaires et développer un système de protection contre la cybercriminalité », a-t-il déclaré.

Journalducoin

Le Liban veut lancer sa propre monnaie numérique

Lors du forum, Salameh a également annoncé le plan de la BDL d’introduire sa propre monnaie numérique. Cependant, il n’a pas révélé si la monnaie sera basée sur la technologie Blockchain. Il est possible que BDL utilise d’autres formes de technologie pour créer la monnaie numérique centralisée du Liban, comme c’est le cas dans d’autres pays. Des pays tels que l’Équateur et la Suède étudient l’utilisation possible d’autres technologies pour créer leur propre crypto-monnaie. Salameh n’a pas fourni de calendrier concernant le lancement de cette crypto-monnaie nationale. Il a aussi appuyé le fait que l’argent numérique sera « disponible dans les prochaines années ».

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.