L'actualité des coins

Le gouverneur de la Banque de France souhaite réglementer les plateformes d’échange

Amélie Amélie | il y a 10 mois
802VUES

Le gouverneur de la Banque de France est sorti du silence pour parler des crypto-monnaies ce 25 avril 2018. Il estime que la Banque centrale européenne devrait rapidement réglementer et encadrer les plateformes d’échange d’actifs numériques. Il s’agit selon lui d’une urgence absolue.

Une réglementation nécessaire

François Villeroy de Galhau, gouverneur actuel de la Banque de France, s’est exprimé à Londres dans le cadre de la City Week Banking Conference. Il a notamment abordé le sujet des crypto-monnaies, déclarant : « Nous devrions tout particulièrement nous intéresser aux plateformes d’échange qui offrent une interface entre des crypto-actifs et l’économie réelle. »

Il serait donc nécessaire selon lui d’imposer un cadre réglementaire autour de ces plateformes qui peuvent avoir des incidences importantes sur le système économique européen. Le gouverneur de la Banque de France rejoint donc plusieurs de ses collègues de l’Union européenne, et souhaite la mise en place d’un cadre réglementaire prochainement.

De nombreux désaccords

Cependant, à ce jour, on observe des désaccords au sein de l’Union européenne concernant l’avenir des crypto-monnaies. En effet, certains membres de la BCE estiment que ce n’est pas une priorité que de réglementer les plateformes d’échange. Danièle Nouy par exemple, présidente du conseil de supervision de l’institution européenne, a déclaré que ce n’était pas une urgence pour l’instant étant donné que les crypto-monnaies sont encore très marginales. Elle avait toutefois fait savoir que la BCE interviendrait en cas de besoin.

Pixabay – The Digital Artist / Pour le gouverneur de la Banque de France, les crypto-monnaies ne sont pas une monnaie.

François Villeroy de Galhau n’a pas manqué de rappeler que le Bitcoin et les autres crypto-monnaies ne sont pas une monnaie, comme il l’avait déjà dit précédemment. Il invite les investisseurs à la plus grande prudence : « La Banque de France rappelle à ceux qui investissent dans le Bitcoin qu’ils le font totalement à leurs risques et périls. »

On l’aura compris, le gouverneur de la Banque de France est un crypto-sceptique et émet de nombreuses réserves à l’instar des monnaies virtuelles. Décidément, les avis divergent…

Source :

Bitcoinist

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.