L'actualité des coins

Un grand promoteur irlandais accepte les Bitcoins comme moyen de paiement

Amélie | il y a 7 mois
578VUES

Un grand promoteur immobilier de l’Irlande du Nord vient d’annoncer qu’il était maintenant possible de payer son bien immobilier avec des Bitcoins. C’est la toute première entreprise immobilière à franchir officiellement le cap dans ces contrées.

Une grande première en Irlande du Nord

Le promoteur immobilier Hagan Homes est la première entreprise de ce type en Irlande à participer activement à l’aventure de la crypto-monnaie. En effet, le directeur général de l’entreprise vient de confirmer qu’il serait maintenant possible de payer un bien immobilier avec des Bitcoins.

Pixabay – Geralt / Le promoteur irlandais accepte les paiements en Bitcoins.

Lors de l’annonce officielle, ce dernier a déclaré : « Le Bitcoin est une nouvelle méthode de paiement innovante et aussi un nouveau type d’argent. C’est très semblable à une transaction au comptant. L’utilisation du Bitcoin a connu une croissance édifiante dans le monde entier et notre acceptation de ce nouveau canal de paiement reflète notre volonté de répondre à la demande du marché. »

Plusieurs défis à relever

L’entreprise est consciente des nombreux défis à relever et sait que l’utilisation de la crypto-monnaie reste encore compliquée : « Bien sûr, l’utilisation du Bitcoin comporte certains risques en raison de la volatilité. Mais ce moyen de paiement est néanmoins techniquement fiable. Et les acheteurs et les vendeurs trouvent des moyens créatifs pour adopter ce nouveau mode de transfert d’argent. Et nous en sommes ! »

Bitcoin Pixabay – The Digital Artist / Le secteur de l’immobilier s’intéresse aux crypto-monnaies.

Il semble évident qu’il y aura des ajustements à prévoir, mais cette entreprise a bien l’intention de miser sur l’avenir de la crypto-monnaie.

L’immobilier est un secteur qui s’intéresse de plus en plus aux crypto-monnaies. Plusieurs appartements se sont vendus à Dubaï en Bitcoins. C’est également le cas en Floride. Et c’est donc la première fois en Irlande du Nord. Il ne serait pas étonnant que le même phénomène se produise prochainement en France également.