L'actualité des coins

GrosBill va prochainement accepter les paiements en crypto-monnaies

Amélie Amélie | il y a 8 mois
920VUES

GrosBill est une société française de vente de matériel informatique. Or, le géant a bien l’intention de prendre part à l’aventure de la crypto-monnaie. En effet, le porte-parole de l’entreprise a annoncé qu’il serait bientôt possible de payer en monnaie virtuelle. Cette annonce a rapidement fait le buzz, notamment sur les réseaux sociaux.

Non au Bitcoin

GrosBill est sorti du silence pour annoncer une nouvelle qui a fait plaisir à ceux qui soutiennent les crypto-monnaies. En effet, le magasin de vente de matériel informatique a expliqué qu’il serait bientôt possible de payer les achats en crypto-monnaies. Cependant, GrosBill n’a pas fait le choix de Bitcoin. Ce qui en a étonné plus d’un !

C’est l’Ethereum qui est mis à l’honneur au sein de l’entreprise française. Bien évidemment, ce choix a suscité de nombreuses interrogations de la part de ceux qui préfèrent le Bitcoin et qui sont surpris par l’annonce du géant français. C’est sur les réseaux sociaux que GrosBill a rapidement répondu à la polémique :

Une décision importante

Pourtant, au départ, l’Ethereum n’a pas été conçu pour devenir un moyen de paiement. Mais les performances de ces derniers mois font de cette crypto-monnaie une star, la preuve avec la décision prise par GrosBill. L’ether est aujourd’hui devenu l’un des actifs numériques les plus utilisés par les sites marchands et se positionne en seconde position juste derrière le Bitcoin.

L’initiative prise par GrosBill va sans doute permettre à la société française créée en 1998 de se démarquer de la concurrence et d’intéresser de nouveaux acheteurs. Une stratégie qui pourrait bien s’avérer rapidement payante.

On ne connaît pas encore la date officielle de lancement des paiements en ethers, mais on ne doute pas que le géant de la vente de matériel informatique nous tiendra au courant sur les réseaux sociaux.

Source :

TrustNodes

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.