L'actualité du bitcoin (BTC)

Le groupe japonais GMO propose de rémunérer plus de 4 700 salariés en Bitcoin

Tiana Tiana | il y a 1 année
655VUES

Au tout début, le Bitcoin était considéré comme un actif d’investissement qu’il était possible de spéculer. Au fil du temps, sa vocation a bien évolué. Désormais, dans certains pays, cette devise numérique est utilisée pour payer différents achats. Elle ne compte pas s’arrêter là, car le groupe japonais GMO a élaboré un système de paiement pour permettre à ses 4 700 collaborateurs de recevoir une partie de leur rémunération en Bitcoin.

Bilan

Une véritable révolution est en marché dans l’univers des crypto-monnaies. Malgré les interdictions annoncées par de nombreux gouvernements, le marché du Bitcoin se porte actuellement très bien.

Un système de paiement basé sur le Bitcoin

Le leader de l’Internet au Japon, GMO Group, a annoncé que ses employés pourraient commencer à recevoir une partie de leur salaire en Bitcoin à compter du mois de février 2018. Ce dispositif ne s’applique que pour les employés de GMO, mais il s’étendra progressivement à l’ensemble du groupe.

Voici les détails de cette nouvelle :

https://www.youtube.com/watch?v=2f58FzGIdsI

La société compte également 42 filiales qui font partie du groupe. Ils comprennent GMO Coins, la filiale spécialisée dans les crypto-monnaies, et GMO Click, l’une des plus grandes plateformes de change du monde. Le paiement Bitcoin minimum sera initialement de 10 000 yens et la limite supérieure sera de 100 000 yens.

GMO compte gérer les transactions en interne

Après le lancement de son entreprise d’échanges de crypto-monnaies, en mai, GMO a annoncé en septembre son intention d’étendre leur activité dans l’exploitation minière. La société prévoit d’investir près de 10 milliards de yens dans les prochaines années pour construire une ferme minière.

Dans son annonce, le groupe a déclaré que l’activité minière sera lancée à partir de janvier 2018. Il a ajouté que GMO contribuera au développement des devises numériques dans le monde. Une décision qui inspirera sûrement les autres entreprises spécialisées dans les crypto-monnaies.

Source :

NewsBitcoin

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.