L'actualité des coins

Les îles Marshall passent à la crypto-monnaie

Philippe | il y a 8 mois
937VUES

La crypto-monnaie n’existe que depuis quelques années. Malgré de nombreux détracteurs, des analystes lui prédisent un bel avenir. Il y a déjà des crypto-devises adossées sur l’or, comme en Australie, ou créées par des États, à l’instar du Venezuela de Nicolás Maduro. Parallèlement, la monnaie numérique devient peu à peu un moyen de paiement à part entière. Aujourd’hui, une nouvelle étape est franchie. En effet, la devise officielle des îles Marshall… sera une crypto-monnaie !

Une annonce qui fait le buzz

Les îles Marshall ont pour forme de gouvernement une République. Leur petite capitale, Majuro, est sans doute inconnue de la plupart des Français… Cet archipel rassemble un peu plus de 50 000 habitants pour environ 1 200 îles et îlots dans l’océan Pacifique, en Océanie. Il s’agit d’un ancien État de Micronésie, indépendant depuis 1990. D’un point de vue écologique, il est malheureusement menacé dans plusieurs de ses parties :

Mais ce qui nous intéresse aujourd’hui est d’ordre monétaire. En effet, les îles Marshall sont en passe de devenir le premier État de la planète à adopter une crypto-monnaie comme devise nationale officielle. L’information a été relayée par l’International Business Times. Elle fait grand bruit dans la communauté cryptophile. Cela va plus loin que le Venezuela, pays d’Amérique latine où  le Petro cohabite simplement avec une monnaie légale classique.

En fait, le Parlement des îles Marshall a adopté une loi en ce sens le 28 février dernier. La monnaie numérique en question s’appellera « Sovereign ». Cette dénomination sera abrégée en « SOV » sur les marchés. La question du développement doit être sous-traitée à une start-up israélienne, Neema. Le gouvernement des îles Marshall devrait donc prochainement émettre une ICO.

La recherche de l’indépendance monétaire

Les îles Marshall ont été le théâtre d’affrontements entre Américains et Japonais pendant la seconde guerre mondiale. Depuis, elles sont longtemps restées sous la tutelle des États-Unis (1947 officiellement, après un débarquement en 1944). Cette tutelle devient une association libre en 1986, conformément aux accords de 1979. L’indépendance n’est obtenue qu’en 1990. Depuis, cet État océanien a tout de même conservé l’usage du dollar américain. La raison se trouve dans sa principale source de revenus, à savoir les essais nucléaires américains effectués dans ce territoire :

Mais les îles Marshall souhaitent achever leur indépendance en créant leur propre devise. Par les temps qui courent, elles ont jugé opportun de miser sur la crypto-monnaie. Ce précédent interviendra alors que la SEC aux États-Unis et la BCE en Europe se montrent sceptiques quant aux crypto-devises. Ces dernières pourraient, grâce à cette nouvelle initiative, entrer dans une nouvelle ère de leur existence.

Source :

ZD Net

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.