L'actualité du bitcoin (BTC) L'actualité du trading de crypto-monnaies

Les Indiens s’attendent à plus de clarté sur les taxes liées aux échanges de Bitcoins

Tiana Tiana | il y a 1 année
654VUES

Sous une pression croissante et devant prendre des mesures pour clarifier la question des crypto-monnaies, le gouvernement indien pourrait bientôt donner une réponse plus claire sur l’un des nombreux aspects de ces dispositifs, à savoir la fiscalité. Les médias locaux ont braqué les projecteurs sur le budget de 2018, mais bon nombre des titres finissent par des points d’interrogation.

Le nouveau cadre financier doit être présenté la semaine prochaine par le ministre des Finances. Les développements récents suggèrent que le statut du Bitcoin en Inde est susceptible d’être déterminé.

Le ministre des Finances répond à de nombreuses questions

Tous les projecteurs sont tournés vers le ministre Arun Jaitley, écrit le Financial Express. Les Indiens sont inquiets des véritables intentions du gouvernement. Les membres de la communauté de crypto-monnaies du pays ont appelé à des politiques gouvernementales claires en matière de commerce de devises numériques et de fiscalité. Les entreprises qui envisagent de mettre en place de nouvelles installations minières et des réseaux de points de vente dans le pays ont également demandé des directives claires pour piloter leurs activités.

Découvrez ci-après des précisions concernant cette nouvelle :

La clarté, en matière de fiscalité, devrait être présentée avec le nouveau budget. Il y a de fortes indications de l’empressement du gouvernement à exploiter les crypto-monnaies, malgré son hostilité constante envers le Bitcoin. En décembre, le service de l’impôt sur le revenu a effectué des recherches dans les principales circonscriptions. Plus récemment, les commerçants de crypto-monnaies ont reçu des notifications de la part des autorités fiscales concernant les investissements cryptographiques.

Quelles sont les options ?

Selon une autorité fiscale, citée par ET, une équipe spéciale a enquêté sur l’applicabilité de la taxe sur les échanges de Bitcoins. Il a été estimé que certains entre eux opèrent à des marges atteignant 20 % en raison de l’écart entre les taux d’achat et de vente. Le total des revenus pour les 10 premiers échanges est d’environ 6 milliards de dollars.

Source : Alexandra, Pixabay. Les Indiens s’attendent à voir plus de précisions concernant la taxe liée aux Bitcoins.

Taxer les revenus sur le Bitcoin est un autre sujet qui a besoin d’être clarifié. Comme la RBI (Reserve Bank of India) et le ministère des Finances ne reconnaissent pas les crypto-monnaies comme devise légale, deux options sont envisageables. La taxe sur les produits et services peut être perçue à hauteur de 12 %, s’ils sont considérés comme des biens, ou 18 % s’ils sont des services.

Source :

NewsBitcoin

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.