L'actualité de l'ethereum (ETH)

Ink Protocol s’associe avec MakerDAO pour autoriser les paiements en DAI

Victoriabriano | il y a 1 semaine
94VUES

Ce 24 septembre, Ink Protocol (XNK) annonçait sur Medium l’intégration du jeton ERC-20 DAI à sa plateforme de paiement peer-to-peer InkPay. Un partenariat qui devrait ouvrir de nouveaux horizons.

Ink Protocol en quelques mots

La plateforme Listia est à l’origine d’Ink Protocol. Ce protocole créé en 2017 a pour but de permettre les paiements peer-to-peer en utilisant des crypto-monnaies.

Créée en 2009, Listia est une plateforme en ligne facilitant les échanges de biens entre individus.  Elle compte plus de 10 millions d’utilisateurs. Ink Protocol est intégré à la plateforme Listia qui développe également une application, InkPay. InkPay peut être utilisée sur n’importe quelle plateforme en ligne, par exemple Craigslist ou Facebook.

Quelles devises digitales sont utilisées par Ink Protocol ?

Ink Protocol a son propre jeton ERC-20, le XNK. Le cours du XNK en octobre 2018 avoisine 0,016$. Ink Protocol est basé sur la blockchain d’Ethereum. Il est donc également possible de payer en Ethers (ETH).

Fin septembre, Ink Protocol a donc annoncé son partenariat avec MakerDAO (MKR), créateur du stablecoin basé sur le dollar américain DAI. Il est donc dorénavant possible de payer en DAI également.

Pourquoi s’associer avec MakerDAO ?

En 2018, les stablecoins ont la cote. Ces monnaies digitales garanties par des actifs sont le plus souvent liées au dollar américain. Le plus connu d’entre eux est le Tether (USDT). Un stablecoin lié à la livre Sterling devrait arriver dans les prochains jours et on attend un stablecoin lié au yen également.

Ink Protocol indique la nécessité d’offrir un stablecoin sur son application InkPay afin de faciliter l’adoption de masse. On comprend ce raisonnement étant donné que beaucoup d’individus restent méfiants par rapport aux cryptomonnaies. Une cryptodevise liée au bon vieux dollar a donc quelque chose de rassurant.

On regrettera néanmoins que ces stablecoins ne soient pas liés à des actifs plus « universels », ce qui serait véritablement révolutionnaire. Pourquoi pas un stablecoin lié au prix d’une bouteille d’eau ?

Ethereum toujours soutenu

Alors qu’Ethereum a subi des critiques ces derniers mois, la plateforme est plus que jamais populaire. Certes, les problèmes de scalabilité sont connus mais la transition vers Casper, le modèle Proof of Stake, est en cours. Il n’est pas anodin qu’une entreprise comme Listia ait choisi Ethereum.

Brièvement dépassé par Ripple (XRP) en septembre 2018, l’Ether reste la deuxième capitalisation du marché des monnaies digitales derrière l’indétrônable Bitcoin (BTC). Le prix de l’Ether tourne autour de 225$. Si vous souhaitez acheter de l’Ethereum en France, nous vous recommandons d’utiliser la plateforme eToro. Nous vous expliquons pourquoi dans notre avis sur eToro.

Certes, des concurrents comme NEO (NEO) et EOS (EOS) développent également des projets intéressants mais nous pensons que la cohabitation de ces plateformes est loin d’être exclue.