Analyses des crypto-monnaies

IOTA représenté lors d’un sommet organisé par la Chine

Caroline Dooms | il y a 2 mois
212VUES

L’ingénieur en chef de IOTA (MIOTA) participait ces 19 et 20 novembre à un sommet spécialisé organisé par les autorités chinoises. C’est du moins ce que rapporte le compte twitter de IOTA.

IOTA en Chine

IOTA est l’ambassadeur d’un secteur en pleine expansion : l’Internet des Objets. Que ce soit via des partenariats divers avec de grands noms industriels tel Bosch, la création d’une smart city ou encore l’analyse et le traitement des données, IOTA et son Tangle inventent notre avenir au quotidien. Ce 19 novembre, IOTA annonçait la participation de son ingénieur en chef, Edward Greve, au Sommet Blockchain New Economy de Hangzhou des 19 et 20 novembre. D’après le tweet en question, il s’agit d’un sommet organisé par les autorités chinoises.

A défaut de pratiquer le mandarin, il est ardu d’obtenir plus de détails sur la teneur exacte de ce sommet et les corps gouvernementaux en charge de l’organisation. Néanmoins, il est toujours intéressant pour une cryptomonnaie de participer à toutes sortes d’événements qui peuvent déboucher sur des partenariats éventuels.

Selon le même compte twitter, Dominik Schiener, co-fondateur de IOTA devrait pour sa part participer à un événement à Francfort le 24 novembre : Le Futur de l’Argent – 10 ans après Lehman et Nakamoto.

Comment se porte le cours du MIOTA ?

Le cours du MIOTA a été en chute libre durant la semaine écoulée accusant une perte supérieure à 30%. Après Bitcoin Cash fortement handicapé par son fork, c’est l’une des pertes les plus significatives parmi les altcoins du top 15 des capitalisations en cryptomonnaie. Comment expliquer une telle dégringolade ? A vrai dire, c’est très surprenant surtout si on considère que la majorité de la perte (21%) a eu lieu entre le 19 et le 20 novembre.

graphique du cours du IOTA (MIOTA) du 14 au 21 novembre 2018
Le graphique du cours du IOTA de la semaine écoulée montre une chute notable. Seule consolation, sa légère remontée vis-à-vis du Bitcoin (BTC) ce 21 novembre.

Une telle chute du cours semble irrationnelle et va à l’encontre de la bonne réputation actuelle de la devise digitale. Forbes consacrait d’ailleurs un large article à IOTA ce 20 novembre relatant notamment un entretien avec David Sonstebo, co-président de la fondation IOTA.

A vrai dire, l’investisseur en crypto-monnaie doit comprendre une chose essentielle pour ne pas se laisser distraire par la tourmente actuelle. La chute intempestive des cours a rendu beaucoup de devises digitales extrêmement vulnérables aux manipulations externes.

A l’heure de rédiger ces lignes, la capitalisation de IOTA était inférieure au milliard de dollars. Une bagatelle pour certains investisseurs institutionnels. La hausse considérable des volumes échangés en dollars américains malgré la chute du cours laisse penser que l’investisseur particulier ferait mieux d’attendre et de voir venir avant de prendre la décision de vendre. Chacun devra cependant prendre ses décisions en âme et conscience.

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.