L'actualité des coins

Le Kazakhstan s’intéresse de plus en plus aux crypto-monnaies

Audy Audy | il y a 2 ans
798VUES

Le Kazakhstan envisage d’octroyer des licences d’État à un lobby de la technologie Blockchain et des crypto-monnaies pour promouvoir l’utilisation et l’acceptation de la technologie émergente.

Pour protéger les consommateurs

Comme le rapporte le journal local Astana Times en faisant référence à Kapital.kz, le Blockchain and Cryptocurrency Association a demandé à être reconnu par le gouvernement du pays en tant qu’entité légale pour commencer ses activités officielles. Il faut rappeler que le Kazakhstan a déjà pris diverses mesures pour étudier le potentiel derrière la technologie Blockchain et le Bitcoin, semblant adopter une attitude plus largement tolérante par rapport à la Russie voisine. En juillet, un « Pacte de Blockchain » en collaboration avec la plate-forme russe Waves a vu les participants exprimer le souhait de devenir le « Blockchain Singapore ». Le pays parraine également sa propre crypto-monnaie d’Etat, le CryptoTenge, un actif numérique lié aux monnaies fiduciaires qui fonctionnerait probablement de la même manière que la Cryptorouble récemment annoncée par la Russie.

Bitpanda

Le Kazakhstan croit au potentiel de la technologie Blockchain et des crypto-monnaies

« Notre objectif principal est de prescrire les règles du jeu dans le marché du Blockchain et de la crypto-monnaie au Kazakhstan avec la banque centrale », a déclaré le président de l’association, Yessin Butin. « Il n’y a pas de sociétés opérant sur le marché du Blockchain au Kazakhstan, mais il y a plus d’entreprises qui sont intéressées par le potentiel de cette technologie », a-t-il ajouté. Et Butin de conclure : « Les gens recherchent une alternative et la trouvent sous la forme de crypto-monnaie ».

D’ailleurs, voici un court reportage relatant l’intérêt de la Biélorussie concernant les crypto-monnaies.

Cette semaine, on a également su que la Biélorussie pourrait potentiellement légaliser les échanges de Bitcoin et faire en sorte que les points de vente approuvés par le gouvernement soient plus largement disponibles.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.