L'actualité des coins L'actualité des ICO (Initial Coin Offering)

Le Kazakhstan veut suivre l’exemple de la Russie et créer sa propre crypto-monnaie

Audy Audy | il y a 2 ans
606VUES

Le Kazakhstan est devenu le tout dernier pays à afficher son intention de créer son propre actif numérique. Il veut suivre les traces de la Russie.

Le Kazakhstan veut tirer profit d’un marché régional sous-exploité

Astana International Finance Centre (AIFC), un organisme soutenu par le gouvernement kazakh, a signé un accord de coopération avec une société maltaise appelée Exante qui se définit comme « une société d’investissement de la prochaine génération. » La société a affirmé qu’elle travaillera avec l’AIFC pour développer le marché encore inexploité de la crypto-monnaie dans l’ex-Union soviétique. « La technologie Blockchain et les crypto-monnaies entrent dans le courant dominant de la réalité économique actuelle », a déclaré Kairat Kelimbetov, gouverneur de l’AIFC. « Les régulateurs financiers d’Astana ont commencé à jeter les bases de l’environnement Fintech au Kazakhstan. Nous pensons que l’AIFC peut devenir un hub international pour les opérations Blockchain. De plus, le développement du marché des actifs numériques est notre priorité dans un avenir proche »,  a-t-il ajouté.

Le Kazakhstan ne fait que suivre une tendance globalisée

Il y a eu beaucoup de débats sur la façon de contrôler et de réguler ces devises décentralisées. De l’approche douce des Suisses à l’interdiction intransigeante des Chinois. Mais, il semble qu’l y ait une nouvelle tendance dans laquelle les pays commencent essentiellement leur propre ICO et lancent leurs propres monnaies numériques soutenues par le gouvernement. En août, l’Estonie a proposé son actif numérique appelé « Estcoin ». D’ailleurs, la petite nation de l’Europe de l’Est a déclaré qu’elle envisageait le lancement de l’Estcoin par le biais d’une ICO. Le mois dernier, le Japon a également annoncé le lancement potentiel de sa propre monnaie numérique, appelée J-Coin. L’intention de la Russie de lancer le « Cryptorouble » est, bien sûr, la plus grande nouvelle en matière de création d’une crypto-monnaie nationale.

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.