L'actualité des coins

La Banque de France va lancer sa CBCC

Avatar Carolane de Palmas | il y a 2 mois
1.28KVUES

Pour la France, il est important de développer des solutions de paiement qui peuvent faire face à la concurrence des crypto-monnaies dites « classiques », comme le Bitcoin (BTC), l’Ethereum (EHT), le Litecoin (LCT) ou encore le Ripple (XRP). C’est aussi vrai vis-à-vis de l’émergence de crypto-monnaies lancées par des entreprises privées comme la monnaie digitale Libra de Facebook. C’est ainsi que la Banque de France a annoncé hier sa volonté d’expérimenter l’utilisation d’une crypto-monnaie de banque centrale (CBCC ou Central Bank Crypto Currency).

« La création éventuelle d’une CBCC est un enjeu majeur pour le futur du système monétaire et financier international » a déclaré le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau. 

« Nous, banques centrales, devons et voulons saisir cette injonction à l’innovation alors que les initiatives privées – et la technologie accélèrent, et que la demande publique et politique s’amplifie » a-t-il ajouté.

La Banque de France

La Banque de France devrait lancer sa CBCC l’année prochaine – Une première en Europe

Pour François Villeroy de Galhau, il y a « un intérêt à avancer rapidement sur l’émission d’au moins une monnaie digitale de banque centrale de gros afin d’être le 1e émetteur au niveau international et de tirer les bénéfices réservés à une monnaie digitale de banque centrale de référence. […] Nous entendons commencer des expérimentations rapidement et lancer un appel à projets d’ici à la fin du premier trimestre 2020 ».

Une initiative dédiée aux acteurs institutionnels pour soutenir la souveraineté nationale

Pour le moment, la CBCC sera une monnaie digitale interbancaire, donc réservée aux institutions financières. Ce projet vise à renforcer le système financier actuel par une meilleure efficacité des processus. 

Le but principal est de pouvoir améliorer la confiance des acteurs financiers dans la monnaie européenne et d’accélérer les échanges via un système plus transparent et plus sûr. Protéger la souveraineté européenne est aussi importante pour l’institution française qui sera la première à mettre en place un tel projet dans la Zone Euro.

Alexandros Michailidis / Shutterstock.com

L’utilité d’une CBCC aussi mentionnée par Christine Lagarde devant le Parlement Européen 

L’utilité d’une telle monnaie est indéniable car elle peut entrainer d’importants gains d’efficacité tout en réduisant les coûts liés à l’intermédiation grâce à la blockchain. La technologie de la chaine de blocs a en effet entrainé un nouvel environnement financier qui permet des échanges plus rapides, moins chers, plus transparents et plus sûrs.

Lire aussi : CBCC : Lagarde réitère l’idée d’un crypto-euro

« Une monnaie numérique de banque centrale permettrait aux citoyens d’utiliser la monnaie de banque centrale directement dans leurs transactions quotidiennes » déclare Christine Lagarde. 

Que pensez-vous de cette décision ? La déclaration du gouverneur de la Banque de France va-t-elle changer la donne parmi les autres banques centrales de la Zone Euro ? 

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.