L'actualité des coins L'actualité du bitcoin (BTC) L'actualité du minage de crypto-monnaie

La Chine souhaite éliminer le mining de Bitcoin et autres crypto-monnaies

Avatar Frédéric Jean | il y a 2 semaines
496VUES

La Commission nationale du développement et de la réforme (NDRC) de la Chine a déclaré lundi qu’elle cherchait à obtenir l’opinion publique sur une liste révisée des industries qu’elle souhaite encourager, restreindre ou éliminer. La liste a été publiée pour la première fois en 2011.

Le projet de liste révisée ajouterait l’extraction de crypto-monnaies (le mining), y compris celle de bitcoin, à plus de 450 autres activités qui, selon la NDRC, devraient être progressivement supprimées car ne respectant pas les lois et réglementations en vigueur, étant dangereuses, gaspillant des ressources ou polluant l’environnement.

Les activités de mining doivent être stoppées immédiatement en Chine

Il n’a pas stipulé de date cible ni de plan d’action pour éliminer le mining de bitcoin, ce qui signifie que ces activités doivent être stoppées immédiatement, indique le document. Le public a jusqu’au 7 mai pour commenter le projet.

Le journal d’Etat Securities Times a déclaré ce mardi que le projet de liste « reflétait distinctement l’attitude de la politique industrielle du pays » vis-à-vis du secteur de la crypto-monnaie.

La semaine dernière, le prix du bitcoin a grimpé de près de 20% dans sa meilleure journée depuis le sommet de la bulle de 2017 et a franchi la barre des 5 000 dollars pour la première fois depuis la mi-novembre, bien que les analystes et les traders aient admis qu’ils étaient perplexes.

Mardi, le bitcoin se négociait à 5 190 dollars, affecté par les déclarations de la Chine.

Le mining sous surveillance depuis 2017 en Chine

Le secteur de la crypto-monnaie fait l’objet d’un examen minutieux dans le pays depuis 2017, lorsque les régulateurs ont commencé à interdire les ICO et à fermer les plateformes d’échange de crypto-monnaies.

La Chine a également commencé à limiter l’extraction de la crypto-monnaie, obligeant de nombreuses entreprises – parmi lesquelles certaines des plus grandes du monde – à s’implanter dans d’autres pays.

Les entreprises chinoises comptent également parmi les plus grands fabricants d’engins d’extraction de bitcoins et, l’année dernière, trois sociétés spécialisées dans ce domaine se sont introduites à la bourse de Hong Kong, dans le cadre d’appels publics à l’épargne ayant permis de lever des milliards de dollars.

Cependant, les deux plus grandes sociétés, Bitmain Technologies, le plus grand fabricant mondial d’appareil de mining, et Canaan Inc, ont de leur côté abandonné leurs projets d’introduction en bourse en laissant leurs candidatures expirer avant de les avoir finalisées.

La Chine domine actuellement le mining mondial

À l’heure actuelle, la Chine abrite encore l’un des plus importants fabricants d’équipement minier de crypto-monnaie au monde, ainsi que des exploitations de mining gigantestques. Au cours de la prochaine saison estivale, abondante en eau (et donc permettant la production d’énergie hydroélectrique abondante eu peu chère), on estime à plus d’un million le nombre de machines d’extraction de crypto-monnaie en service dans la région du sud-ouest de la Chine la plus concernée.

Cette tendance s’est poursuivie malgré les conséquences néfastes de la chute des crypto-monnaies l’année dernière, de la pression intérieure et des frictions commerciales croissantes avec les États-Unis.

Rappelons qu’à la fin du mois de mars dernier, Bitmain a annoncé son intention de mettre en place 200 000 unités d’exploitation minière en Chine pour tirer parti de l’énergie hydroélectrique à faible coût du pays, alors même que ses activités à l’étranger étaient sous-traitées. Un projet qui risque désormais d’être remis en question…

Rappel : Qu’est-ce que le mining ?

Le mining est l’activité qui consiste à mettre à disposition du réseau Bitcoin (ou autre) de la puissance de calcul informatique destinée à être utilisée dans le cadre de la validation cryptographique des transactions effectuées sur la Blockchain.

En participant au réseau, les « mineurs » son récompensés en Bitcoin nouvellement créés. C’ets pourquoi la traduction française souvent utilisée pour « mining » est « extraction de crypto-monnaies ».

Le fonctionnement du réseau Bitcoin repose donc sur le mining. On pourrait penser que plus le Bitcoin chute, plus le nombre de mineurs diminue, en raison des récompenses moindres, mais ce n’est généralement pas le cas.

En effet, plus nombreux sont les mineurs sur le réseau, plus « difficile » est l’extraction de crypto-monnaies. En d’autres termes, cela consomme plus d’énergie, et coûte donc plus cher.

Lorsque des mineurs quittent le réseau en raison de la baisse du Bitcoin, qui rend le mining non rentable, le mining devient plus « facile » pour les mineurs restant, qui voient donc la rentabilité remonter.

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.