AccueilLa Finlande va vendre près de 2 000 bitcoins liés au trafic de drogue

La Finlande va vendre près de 2 000 bitcoins liés au trafic de drogue

La Finlande s’efforce de vendre près de 2 000 bitcoins (BTC) qu’elle a saisis chez des trafiquants de drogue

L’agence des douanes finlandaises s’apprête à vendre une réserve de bitcoins liés à la drogue qui se trouve sous sa garde. L’agence a saisi les bitcoins du trafic de drogue il y a des années, et elle est maintenant prête à les encaisser, les bitcoins valant maintenant des dizaines de millions de dollars.

L’agence a annoncé ses plans mardi, révélant qu’elle a tout mis en place pour vendre 1.981 bitcoins. Les bitcoins ont connu une hausse ces derniers mois, le prix de la crypto-monnaie ayant brièvement touché la barre des 40 000 $ pour la première fois il y a quelques heures. Bien qu’il soit revenu à 38 000 $, l’agence des douanes finlandaises réaliserait encore des bénéfices considérables grâce à la vente proposée de bitcoins.

Selon certaines estimations, les bitcoins saisis, une fois vendus, suffiraient à fournir des vaccins contre la coronavirus à plus de quatre millions de Finlandais. Il est difficile d’estimer la valeur exacte des 1 981 bitcoins, car le prix de la principale crypto-monnaie varie selon les exchanges. Cependant, le Bitcoin tradait  à 38 000 $ ces dernières heures, ce qui pourrait porter la valeur des bitcoins saisis à 75 millions de dollars.

Selon l’agence, elle réaliserait des gains bien plus importants que prévu lorsque les bitcoins ont été saisis chez les trafiquants de drogue en 2016. À l’époque, Bitcoin se négociait à 600 $ par coin, et la Finlande les aurait vendus pour environ un million de dollars.

Les douanes finlandaises n’ont pas vendu les bitcoins plus tôt, craignant qu’ils ne se retrouvent à nouveau dans le trafic de la drogue. Cependant, les fonctionnaires mettent de côté ces craintes et prévoient de vendre les crypto-monnaies. Pekka Pylkkänen, directeur financier des douanes, a ajouté que l’agence vendrait les bitcoins après en avoir discuté avec le ministère des finances. Toutefois, l’agence des douanes n’a pas encore fixé de date pour la vente. « L’argent reçu de la vente va à l’État finlandais, il ne reste pas aux douanes », a conclu M. Pylkkänen.

L’utilisation de Bitcoin à des fins criminelles a été l’une des principales préoccupations des gouvernements et des autorités de régulation du monde entier. Elle a empêché BTC d’être rapidement adopté en masse et a vu plusieurs gouvernements réprimer l’utilisation de cette crypto-monnaie. Cependant, la plupart des pays mettent actuellement en place des réglementations pour guider l’utilisation du Bitcoin et d’autres crypto-monnaies qui sont lentement adoptées et se généralisent.

Tags:

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

Alt coin news

Désinscrire à tout moment

Après votre inscription, vous pourrez recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tierces parties. Consultez notre politique de confidentialité ici.