AccueilLa majorité des transactions crypto ne sont pas tracées ⎸CipherTrace

La majorité des transactions crypto ne sont pas tracées ⎸CipherTrace

Un rapport publié par CipherTrace souligne récemment que les institutions financières peuvent difficilement détecter la majorité des transactions crypto suspectes

Au cours des deux dernières années, les banques du monde entier ont signalé un total de 134 500 transactions suspectes impliquant des crypto-monnaies.

Cependant, selon la société de renseignement CipherTrace, spécialisée dans l’analyse des blockchains et du crypto, ce chiffre ne fait qu’effleurer la surface.

Le rapport de CipherTrace indique que le réseau de lutte contre la criminalité financière a constaté une augmentation des enregistrements de transactions crypto étranges des institutions financières depuis mai 2019.

Le cabinet d’experts en criminalistique ajoute que la plupart des banques ne disposent pas de systèmes appropriés et adéquats pour détecter et identifier les comptes et transactions crypto.

Les systèmes en place utilisent actuellement des listes de noms de crypto exchanges et de fournisseurs de services d’actifs digitaux pour marquer les associations de transferts avec la crypto-monnaie.

Ce système est cependant défectueux et inefficace. Selon CipherTrace, « un système typique basé sur les noms peut manquer complètement jusqu’à 70% ou plus des crypto exchanges, et jusqu’à 90% du volume réel des transactions ».

Le rapport révèle en outre que seule une poignée de banques passent au crible les exchanges qui ne figurent pas dans le top 100. En outre, la majorité des crypto exchanges opèrent sous des noms commerciaux différents qui ne correspondent pas à leur marque. Cela met en évidence un autre domaine dans lequel le système de concordance des noms ne parvient pas à identifier les transactions crypto douteuses et louches.

Sur la base de ces conclusions, CipherTrace recommande aux institutions financières d’adopter des systèmes de suivi plus efficaces qui permettent de retracer les comptes associés aux crypto exchanges P2P et aux petits kiosques de monnaie virtuelle avant de comparer les coordonnées des petits fournisseurs de services de biens digitaux avec les dossiers des clients afin d’identifier les activités irrégulières.

Le rapport de CipherTrace est publié juste après que l’Internal Revenue Service (IRS) des États-Unis ait accepté un contrat de 249 900 dollars avec la société Blockchain Analytics and Tax Software pour améliorer et développer ses capacités de crypto traçage. CipherTrace a également révélé qu’elle avait construit un outil qui trace les transactions Monero (XMR) pour le Département de la sécurité intérieure en août.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.