AccueilLa NPP d’Apollo Fintech pour faciliter l’adoption des CBDC

La NPP d’Apollo Fintech pour faciliter l’adoption des CBDC

Cette plateforme permet d’effectuer des transactions nationales sans numéraire par SMS et offre d’autres fonctionnalités pour faciliter la mise en place d’une plateforme de paiement sur la blockchain à l’échelle nationale

Dans une annonce récente, Apollo Fintech a révélé qu’elle avait terminé sa plateforme nationale de paiement (NPP), une blockchain permettant aux banques centrales d’émettre des monnaies digitales (CBDC) sans programme de développement spécialisé.

La blockchain promet des transactions peer to peer transparentes avec suffisamment de puissance pour soutenir toute une économie nationale.

La plateforme affirme qu’elle “permet aux banques et aux entités commerciales réglementées d’exploiter la puissance de la blockchain et de faciliter des transactions sans friction”, afin d’économiser du temps et des ressources, ce qui rendrait l’utilisation d’une monnaie digitale nationale beaucoup plus facile.

Quelques caractéristiques notables de la NPP sont :

  • Intégration à la plateforme pour que les commerçants puissent s’installer et vendre directement sur la blockchain
  • Cryptage inviolable et résistant aux quanta
  • Le paiement pourrait être facilité par les SMS
  • Intégration avec le point de vente (POS) pour soutenir les achats en magasin
  • Le portefeuille en ligne permet le transfert, le dépôt et le retrait d’argent

Le PDG d’Apollo Fintech, Stephen McCullah, a déclaré

« Nous sommes ravis d’avoir développé la première solution qui permet à une banque centrale d’émettre une monnaie digitale alimentée par une blockchain, qui peut être envoyée et reçue par SMS ».

Apporter une valeur ajoutée

Le fonctionnement des infrastructures bancaires traditionnelles est souvent laborieux, lent, coûteux et sujet à l’erreur humaine.

La blockchain pourrait contribuer à résoudre certains des problèmes actuels grâce à l’utilisation de contrats intelligents, qui sont capables de reproduire la fonction des instruments financiers traditionnels – éliminant ainsi le besoin de main-d’œuvre coûteuse et de temps précieux.

En collaborant avec le gouvernement et la banque centrale, les avantages de la technologie blockchain pourraient être déployés à l’échelle nationale. McCullar a déclaré que cela permettrait « une efficacité, une stabilité et un contrôle économique sans précédent ».

Les non bancarisés

Dans certaines régions du monde, de nombreuses personnes ont un accès limité aux services bancaires en raison de frais exorbitants ou ne sont pas du tout bancarisées. Selon certaines estimations, il y aurait 1,7 milliard de personnes non bancarisées dans le monde. En digitalisant les instruments bancaires, il pourrait être facilement accessible aux personnes disposant d’un smartphone et d’une connexion internet.

Les CBDC étant en cours de discussion avec de nombreux gouvernements – comme les États-Unis, la Corée du Sud, le Canada, et plus particulièrement la Chine avec son prochain « yuan digital », la NPP d’Apollo pourrait jouer un rôle important pour les pays qui n’ont pas les moyens de développer leurs propres monnaies digitales basées sur une blockchain.

Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.