L'actualité des coins

La plateforme de trading de crypto-monnaies Voyager rachète le Wallet Ethos.io

Avatar Frédéric Jean | il y a 3 mois
537VUES

Voyager, une plate-forme de trading de crypto-monnaies qui a été lancée ce mois-ci, a décidé d’acheter la startup développant le Wallet Ethos.io pour environ 4 millions de dollars.

Annoncé jeudi 28 février 2019, cet accord permettra à Voyager de disposer des produits développés par Ethos, basée à Singapour, dont le Ethos Universal Wallet et la plate-forme Ethos Bedrock, ainsi que « certaines technologies de blockchain et de la propriété intellectuelle ».

En outre, Voyager a annoncé qu’il collecterait des jetons Ethos, que la société cible, anciennement Bitquence, avait émis en juillet 2017 lors de son ICO qui avait récolté 1,6 million de dollars.

Voyager paiera pour l’acquisition avec ses actions cotées – au début du mois, la start up basée à New York s’est introduite en Bourse via une fusion inversée avec une société inactive cotée à la Bourse de Toronto.

L’opération coûtera à Voyager 7 millions d’actions ordinaires, qui sont actuellement cotées à 0,80 CAD, soit une valeur totale de 5,6 millions de CAD, ou 4 millions d’USD.

Bien que l’accord devrait être finalisé fin mars, le prix ne sera pas payé d’emblée.

Les conditions de l’accord stipulent que 3,3 millions d’actions seront livrées à Ethos au début, 1 million seront bloquées et libérées mensuellement sur deux ans (à condition que Ethos continue à intégrer ses fonctionnalités à la plate-forme Voyager et à mettre à jour la technologie), et les 2,6 millions restants seront bloqués pendant 24 mois «contre toute demande d’indemnisation future».

Dans le cadre de cet accord, Shingo Lavine, fondateur et PDG d’Ethos, deviendra le directeur de l’innovation de Voyager et rejoindra le conseil d’administration de la société. Les anciens propriétaires d’Ethos auront le droit de nommer un administrateur au conseil d’administration de Voyager à chaque assemblée générale annuelle à partir du moment où ils détiendront au moins 3,5 millions d’actions.

Soulignons que Voyager et Ethos travaillaient ensemble depuis déjà un certain temps.

Les deux startups se sont associées en octobre dernier pour ajouter une option de conservation aux utilisateurs de Voyager et permettre aux utilisateurs d’Ethos de convertir, stocker et échanger des crypto-monnaies via Voyager.

Après l’acquisition, les deux équipes de développeurs commenceront à travailler ensemble sur les mêmes objectifs, a déclaré Steve Ehrlich, PDG de Voyager:

« Avant, nous avions des priorités distinctes, mais nous avons tellement aimé ce que nous avons commencé ensemble en tant que partenaires stratégiques que nous avons décidé de rassembler nos ressources. Les deux équipes de développeurs possèdent des compétences différentes et travaillent désormais en étroite collaboration. »

Le jeton Ethos, qui a été introduit sur le marché pour la première fois par l’intermédiaire d’une ICO en juillet 2017, constituera un élément précieux pour les activités de Voyager, a déclaré Ehrlich.

Le jeton a été conçu pour payer les services de portefeuille d’Ethos, tels que les frais de transaction. Mais à l’avenir, il pourrait être utilisé pour payer des récompenses (cash-back) liées aux activités de trading sur la plate-forme, a expliqué Ehrlich, ajoutant que le jeton n’était pas encore inscrit sur la plateforme d’échange de Voyager, bien que l’équipe commune ait « des conversations à ce sujet en ce moment ».

Parmi les autres cas d’utilisation futurs des jetons Ethos, les utilisateurs pourraient être en mesure de le donner en garantie pour des comptes de trading sur marge et même gagner des intérêts sur leurs avoirs en jetons, a déclaré Voyager.

Voyager ne divulgue pas le nombre d’utilisateurs qu’il a réussi à attirer depuis son lancement à la mi-février, mais la combinaison des bases d’utilisateurs des deux sociétés donnera lieu à «des centaines de milliers» de clients dans l’ensemble, a déclaré Ehrlich.

La société a été fondée en juillet 2018 pour offrir des services de trading de crypto-monnaies sans frais de négociation. L’équipe fondatrice était composée du cofondateur d’Uber, Oscar Salazar, et du premier investisseur de l’application, Philip Eytan, ainsi que d’Ehrlich, ancien PDG de la société de courtage de détail Lightspeed Financial et dirigeant de la branche de négociation professionnelle du courtier en ligne E*Trade.

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.