L'actualité des coins L'actualité du bitcoin (BTC)

La récession mondiale et les mathématiques garantissent l’explosion du Bitcoin selon les experts

Avatar Frédéric Jean | il y a 1 semaine
436VUES

Aux yeux de nombreuses personnes à travers le monde, y compris des personnalités critiques enver l’establishment, des économistes reconnus et des consommateurs, et surtout aux yeux de smarchés financiers, la macroéconomie pourrait être au bord de l’effondrement.

Narayana Kocherlakota, l’ancien président de la branche de Minneapolis de la Réserve fédérale américaine a récemment conseillé à la Fed de se préparer à une crise. Mais le Bitcoin pourrait être un moyen de sortir – «une échappatoire», comme l’a dit le chef de la direction de ShapeShift et entrepreneur Erik Voorhees.

Les arguments en faveur d’une récession

Bien que l’économie semble se porter mieux que jamais, certains indicateurs fiscaux et économiques ne semblent pas très encourageants. Par exemple, la courbe de rendement des obligations du Trésor américain a récemment fait apparaître un écart négatif entre les obligations à trois et dix ans.

C’est ce que l’on appelle une inversion de la courbe des taux, un phénomène qui a historiquement permis de prévoir les phases de récession, ce qui s’est vérifié lors de la crise pétrolière des années 1970, de la bulle Dotcom, et de la Grande Récession.

Par ailleurs, la dette à tous les niveaux, en particulier la dette souveraine, atteint quotidiennement de nouveaux sommets. En fait, depuis la crise de 2008, la valeur nominale de toutes les formes de dette a augmenté de plusieurs dizaines de milliards de dollars, alors que les banques centrales du monde entier renforcent leur bilan, que les entreprises empruntent davantage pour promouvoir leur croissance et que les consommateurs dépensent plus que jamais.

Selon Trace Mayer, Bitcoiner de longue date et fervent défendeur de la décentralisation, la société a accumulé 87 000 milliards de dollars de dettes supplémentaires.

Les États-Unis sont sans doute les premiers concernés. La Peterson Foundation a par exemple affirmé que la situation budgétaire est «non seulement insoutenable, mais également en accélération».

Les perspectives économiques sont si inquiétantes que Ray Dalio, cofondateur de Bridgewater Associates, le plus grand Hedge Fund au monde, a récemment dressé un parallèle inquiétant entre la Grande Dépression et celle d’aujourd’hui. Dans un commentaire fait à Davos, l’investisseur de renommée mondiale expliquait qu’entre 1929 et 1932, il y avait beaucoup «d’impression de monnaie et d’achat d’actifs financiers», à peu près comme aujourd’hui. .

Le Bitcoin pourrait-il permettre de sauver l’économie ?

C’est l’avis de nombreux experts. L’actif n’est pas contrôlé de manière centralisée, a un calendrier d’émission d’approvisionnement déflationniste (c’est à dire qu’il existe une quantité maximale de Bitcoin) et constitue un actif non corrélé à d’autres et qui existe indépendamment de tout système traditionnel, à l’exception d’Internet.

Kling, un ancien de Wall Street devenu très critique sur le système financier, explique que le statut du Bitcoin de monnaie non souveraine, de monnaie mondiale, immuable, décentralisée, numérique et à quantité finie pourrait bien être ce que les consommateurs modernes recherchent sur un marché bourré d’incertitude.

Le Bitcoin serait ainsi un moyen du système actuel qui, selon beaucoup, profite aux riches et crée des défavorisés.

En d’autres termes, selon lui, si un gouvernement s’endette lourdement et se dirige vers le défaut de paiement, le Bitcoin devrait en en profiter. Autre exemple, si l’hyperinflation réduit à néant la valeur du Dollar, le Bitcoin en ressortira vainqueur.

Les dépenses en intérêts des États-Unis devraient dépasser les recettes fiscales d’ici 2022, ce qui signifie que l’Amérique paiera plus d’intérêts sur sa dette qu’elle n’encaisse d’impôt, ce qui créera un cercle vicieux qui ne laissera pour option que d’imprimer, imprimer, et imprimer de la monnaie pour payer la dette. Et d’ici là, le Bitcoin aurait probablement gagné.

Impossible que le Bitcoin soit sous $1 million en 2020

Enfin en plus du fait que la crise économique mondiale qui se profile pourrait être l’occasion du véritable « avènement » du Bitcoin et de son explosion, le célèbre John MacAfee note aujourd’hui qu’ « il est impossible mathématiquement que le Bitcoin vaille moins que $1 million d’ici 2020. »

McAfee, qui n’en est pas à sa première prévision choc pour le Bitcoin, n’a toutefois pas précisé quelles formules mathématiques lui permettent d’arriver à cette conclusion, ni pourquoi la date de 2020 a été évoquée…

Ajoutez un commentaire

Investir est spéculatif. Lorsque vous investissez votre capital est à risque. Ce site n’est pas destiné à être utilisé dans les juridictions dans lesquelles les opérations ou les investissements décrits sont interdits et ne devraient être utilisés que par des personnes et selon les méthodes légalement autorisées. Votre investissement peut ne pas bénéficier de la protection des investisseurs dans votre pays ou dans votre pays de résidence. Veuillez effectuer votre propre vérification préalable. Ce site Web est gratuit pour vous, mais nous pouvons recevoir des commissions des sociétés que nous présentons sur ce site. Cliquez ici pour plus d’informations.