AccueilLa SEC poursuit la start-up de crypto-monnaies LBRY pour des titres non enregistrés

La SEC poursuit la start-up de crypto-monnaies LBRY pour des titres non enregistrés

La Securities and Exchange Commission des États-Unis a déposé une plainte contre LBRY, accusant la crypto-société de violations d’enregistrement.

La Securities and Exchange Commission (SEC) américaine a accusé hier une entreprise de crypto-monnaie basée dans le New Hampshire, LBRY, d’une vente présumée de titres d’actifs numériques. La SEC affirme que la start-up a vendu des titres sous la forme de son token sans les enregistrer.

LBRY est une plateforme de partage de contenu décentralisée et appartenant aux utilisateurs qui a été lancée en 2015. La société blockchain se décrit comme un « nouveau protocole qui permet à quiconque de créer des applis qui interagissent avec le contenu numérique sur le réseau LBRY ». Elle dispose de tokens basés sur la blockchain sous la forme de LBRY Credits qui peuvent être utilisés pour publier ou acheter du contenu sur la plateforme.

La SEC, par le biais du communiqué relatif au litige, fait valoir que ces tokens internes, c’est-à-dire les LBRY Credits, sont des titres. Leur vente aux investisseurs en fait donc une offre non enregistrée. Le régulateur américain demande une injonction et une sanction civile contre la firme et ses employés.

« Selon la plainte de la SEC […], LBRY, qui propose une application de partage de vidéos, a vendu des actifs numériques appelés ‘LBRY Credits’ à de nombreux investisseurs, y compris des investisseurs basés aux États-Unis » détaille la commission dans son procès.

« La plainte allègue que LBRY n’a pas déposé de déclaration d’enregistrement pour l’offre et que l’offre n’a pas satisfait à une quelconque exemption d’enregistrement ».

La régulation a également révélé que LBRY a gagné plus de 11 millions de dollars grâce à cette vente, tout en bénéficiant d’autres récompenses dans le même temps. LBRY, de son côté, affirme que la poursuite de la SEC est une menace pour l’ensemble du secteur de la crypto-monnaie dans le pays. Dans son message, la société a exprimé des préoccupations similaires à celles soulevées par la société blockchain Ripple.

LBRY a créé une page « Case Guide and FAQ » sur son site pour aborder la question après l’annonce de la poursuite.

La start-up a écrit : « La Securities and Exchange Commission a déposé une plainte contre LBRY Inc. alléguant que toutes les distributions de crédits LBRY par LBRY Inc. sont des offres de titres non enregistrées. Cette plainte constitue une menace énorme pour l’ensemble de l’industrie des crypto-monnaies ».

L’entreprise a révélé qu’elle travaillait à sa défense depuis 3 ans, depuis que la SEC a commencé à examiner l’affaire. LBRY a également ajouté qu’elle avait l’intention d’informer les utilisateurs de l’émission imminente, mais que la commission lui a interdit de le faire.

Inscrivez-vous à notre newsletter exclusive dès aujourd'hui !

Des e-mails sur mesure

Jamais de SPAM !

News sur les altcoins

Désinscrire à tout moment

Après vous être inscrit, vous pourrez également recevoir des offres spéciales occasionnelles de notre part par e-mail. Nous ne vendrons ni ne distribuerons jamais vos données à des tiers. Consultez notre politique de confidentialité ici.