AccueilLa Turquie est « en guerre » contre les cryptos : Le président turc Erdogan

La Turquie est « en guerre » contre les cryptos : Le président turc Erdogan

Les commentaires du président Erdogan s'inscrivent dans le cadre des efforts accrus en vue du lancement d'une monnaie émise par la banque centrale, la lire.

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré que le pays n'est pas prêt à adopter les crypto-monnaies, même s'il se dirige vers l'adoption de sa propre monnaie digitale.

Selon la publication crypto Cointelegraph, le président turc a déclaré cela alors qu'il répondait à une question du public lors d'un sommet de la jeunesse. Donnant son avis sur la crypto ainsi que sur l'évolution du pays vers une monnaie digitale de banque centrale turque (CBDC), Erdogan a déclaré aux étudiants que le gouvernement était ouvert à l'idée de la monnaie digitale.

Cependant, cela ne signifie pas une approbation des crypto-monnaies, a-t-il noté et ajouté que les autorités menaient « une guerre » contre elles.

« Nous avons une guerre distincte, un combat distinct contre elles », a-t-il déclaré au forum des jeunes.

Selon le dirigeant turc, le gouvernement ne va pas supporter les crypto-monnaies car il prévoit de développer sa monnaie digitale, la lire.

L'idée poussée par la banque centrale et les régulateurs du pays était de poursuivre un projet qui renforcerait « l'identité fondamentale » de la Turquie, a ajouté Erdogan, cité par un média local.

La Turquie a été l'un des pays les plus favorables aux crypto-monnaies dans le monde, attirant de nombreuses entreprises axées sur les crypto-monnaies, y compris la plus grand plateforme d'échange de crypto-monnaies en termes de volume de trading – Binance.

Cependant, le pays a lentement évolué vers une position stricte à l'encontre des crypto-monnaies depuis qu'il a annoncé des plans pour une CBDC. En avril, la banque centrale a interdit l'utilisation des crypto-monnaies pour les paiements, interdisant effectivement aux entreprises locales d'accepter le Bitcoin et d'autres crypto-monnaies pour des biens ou des services. 

Le régulateur bancaire a noté dans son avertissement au public que la volatilité sauvage et le manque de surveillance représentaient des risques énormes pour les utilisateurs.

Les commentaires d'Erdogan sont susceptibles de voir les régulateurs du pays adopter une approche encore plus stricte à l'égard des crypto-monnaies.

Tags:
Nous utilisons des cookies pour personnaliser notre contenu et nos publicités, fournir des fonctionnalités pour les médias sociaux et vous offrir une meilleure expérience. En continuant à naviguer sur le site ou en cliquant sur “OK, merci”, vous consentez à l’utilisation de cookies sur ce site.