Analyses des crypto-monnaies L'actualité des coins L'actualité des ICO (Initial Coin Offering)

L’Abkhazie annonce que l’ICO financera la création de la première crypto-monnaie soutenue par l’Etat

Tiana Tiana | il y a 1 année
436VUES

La République d’Abkhazie a annoncé la collecte d’un milliard de dollars via une ICO. Le pays a longtemps cherché une légitimité internationale et a eu du mal  à attirer les investisseurs pour financer ses projets de développement. Une situation qu’il espère changer en créant une crypto-monnaie soutenue par l’Etat.

Lors d’une conférence de presse à Moscou la semaine dernière, les responsables du gouvernement abkhaze, Adgur Ardzinba et Evgny Galiakhmetov ont déclaré que le pays allait bientôt commencer à vendre leurs propres devises numériques. Ils ont indiqué que cette crypto-monnaie finira par devenir la seule devise légale au pays. Le gouvernement prévoit d’ailleurs de réduire les taxes des entreprises spécialisées dans les échanges de crypto-monnaies.

Un pays faisant partie de l’URSS

Bien que l’Abkhazie ait une identité ethnique unique qui remonte à des siècles, il faisait partie de l’URSS jusqu’à la chute du régime. Ensuite, il est devenu une région de l’état séparatiste de la Géorgie en 1991. L’année suivante, les Abkhazes on déclaré leur indépendance.

Actuellement, le pays est soutenu par la Russie. Ainsi, le gouvernement russe a encore une influence sur les décisions prises par le pays. Ardzinba a expliqué que cette initiative sera lancée plus tard cette année. Le gouvernement va donc introduire cette nouvelle crypto-monnaie dans l’économie du pays d’ici le printemps 2018.

L’instauration d’une nouvelle forme de monnaie

Alors que le pays utilise actuellement un mélange de roubles russes et de hryvnia géorgiennes, Galiakhmetov a déclaré que l’Abkhazie abandonnera complètement les autres formes de monnaie et aura une économie basée entièrement sur cette nouvelle crypto-monnaie.

Wikimedia Commons

Ardzinba a indiqué que lors de sa visite à Moscou, le président abkhaze, Raul Khajimba, avait rencontré Vladimir Poutine. Ils ont ainsi discuté de la mise en place de cette nouvelle devise virtuelle. Selon le média Meduza, le président russe aurait approuvé les plans de Khajimba.

Source :

BraveNewCoin

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.