AccueilL’absence de moyen pour stocker les crypto-monnaies en toute sécurité est un frein à l’adoption selon KPMG 

L’absence de moyen pour stocker les crypto-monnaies en toute sécurité est un frein à l’adoption selon KPMG 

Un rapport publié plus tôt cette semaine par le cabinet d’audit KPMG montre que la conservation des crypto-actifs est l’un des éléments les plus importants sur lequel travailler pour soutenir l’adoption des devises virtuelles.

Les crypto-actifs ne sont plus considérés comme des instruments exotiques, il faut donc proposer des solutions pertinentes

« Il est largement admis sur le marché que les blockchains sans permission, les jetons natifs et les crypto-actifs permettront de créer de nouveaux écosystèmes robustes pour le commerce et les échanges » déclare Mike Krajecki, Directeur Général du département Technologies Émergentes de KPMG

Lire : La solution de « social recovery » est-elle la bonne méthode pour ne plus perdre ses coins ?

La qualité de conservation des crypto-monnaies est essentielle au succès de l’adoption des ces dernières notamment par les investisseurs institutionnels

De nombreuses institutions souhaitent entrer sur le marché des crypto-monnaies dans le but de diversifier leurs portefeuilles. Ainsi, ces entreprises ont besoin d’un partenaire de confiance pour assurer la garde et la conservation des crypto-actifs dans lesquels ils souhaitent investir.

Mais de faibles mesures de sécurité et de mauvaises pratiques de codage ont été les principales raisons de la majorité des vols de jetons depuis plusieurs années. D’après KPMG, l’équivalent de 9,8 milliards de dollars de crypto-devises auraient été volés depuis 2017. 

« Chaque nouveau participant au marché a besoin d’un moyen de stocker et de déplacer ses crypto-biens en toute sécurité. Les investisseurs institutionnels, en particulier, ne prendront pas de positions dans les crypto-actifs si leur valeur ne peut être conservée et protégée de la même manière que les actifs traditionnels » explique Sal Ternullo, Co-Directeur des services de crypto-actifs chez KPMG.

Lire : Top 10 des wallets pour sécuriser ses crypto-monnaies

Les méthodes de conservation des crypto-monnaies doivent évoluer de manière à répondre aux besoins des utilisateurs

Le modèle de propriété et la façon de contrôler et de conserver des crypto-actifs ont des implications sur la manière dont le service de conservation doit être assuré. En effet, la garde des crypto-actifs ne doit pas ressembler aux solutions pour la garde des actifs financiers traditionnels.

Entités chargées de la conservation des crypto-monnaies – Source : Rapport KPMG

Le rapport explique que les crypto-bourses et les plateformes d’échange comme Coinbase, BitBay et Binance offrent une solution pour conserver les actifs numériques tout en les rendant disponibles à l’échange et au trading (crypto exchanges).

Il est souvent conseillé de conserver ses propres crypto-monnaies (clés privées) via une solution d’auto-conservation (self-custody) notamment via un hardware wallet, un portefeuille papier ou tout autre protection matérielle.

La plus importante catégorie pour les investisseurs institutionnels est celle des « gardiens qualifiés » ou qualified custodians qui proposent des solutions professionnelles entièrement dédiées aux insitutions.

La peur de se faire voler ses crypto-monnaies est un véritable frein à l’adoption et l’utilisation généralisées des devises virtuelles. Avez-vous des astuces à partager pour mieux protéger vos crypto-devises et éviter les arnaques ?