L'actualité du bitcoin (BTC) L'actualité du trading de crypto-monnaies

L’adoption du Bitcoin en Afrique entrave les plans de la CAE pour la création d’une monnaie unique

Tiana Tiana | il y a 1 année
1.22KVUES

En raison de la baisse de l’économie et de la dévaluation des devises nationales, la Communauté de l’Afrique de l’Est (CAE), une organisation intergouvernementale de la Banque centrale composée de six pays, prévoit de mettre en place une monnaie unique.

Par ailleurs, la popularité croissante du Bitcoin et d’autres crypto-monnaies entrave la capacité de la banque centrale de l’Afrique de l’Est à établir une devise soutenue par la CAE.

Ci-dessous, plus de précisions concernant cette annonce :

Les objectifs de la CAE sont différents

Les annonces de News.Bitcoin en octobre dernier ont fait part de l’inquiétude croissante de la Banque de Tanzanie concernant les citoyens de l’Afrique de l’Est qui investissent dans le Bitcoin. Le gouverneur de la banque, Benno Ndulu, a remarqué la montée en puissance de cette devise numérique et a déclaré qu’ils travaillent actuellement sur la réglementation du Bitcoin. Cette semaine, la publication du Daily News a contacté la banque tanzanienne pour savoir comment le Bitcoin peut affecter ses plans pour le lancement d’une devise numérique. Celle-ci sera considérée comme étant légale au Soudan du Sud, Ouganda, Kenya, Tanzanie, Rwanda et Burundi.

Source : Pixabay

M. Bernard Dadi, directeur du système de paiement national de la Banque de Tanzanie, a révélé que les États membres de la CAE sont encore en train de créer la monnaie unique, mais que les devises virtuelles ont présenté de nouveaux défis.

La CAE étudie encore les devises numériques

Selon M. Dadi, la Banque de Tanzanie travaille avec des experts en crypto-monnaie du Royaume-Uni et a participé à des ateliers divers relatifs à cette technologie. La direction de cette institution n’a pas encore décidé s’ils vont ou non approuver l’utilisation des crypto-monnaies.

Dadi a indiqué que les États membres de la CAE ont émis des avertissements sur le Bitcoin et, plus récemment, les banques centrales du Kenya et de la Tanzanie ont averti les investisseurs.

Source :

NewsBitcoin

Avertissement sur les risques : L’investissement dans les devises numériques, actions et autres titres, matières premières, devises et autres produits d’investissement dérivés  (p. ex. les contrats de différence (« CFD ») est spéculatif et extrêmement risqué. Chaque investissement est unique et comporte des risques particuliers.

Les CFD et autres dérivés sont des instruments complexes et leur négociation est extrêmement risquée, la perte d’argent rapide est possible en raison de l’effet de levier. Vous devez être certain de bien comprendre comment l’investissement fonctionne et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque de perdre votre argent.

Les Crypto-devises peuvent largement fluctuer et, par conséquent, elles ne conviennent pas à tous les investisseurs. La négociation des crypto-devises n’est pas supervisée par un cadre réglementaire de l’UE. La performance passée n’est pas une garantie des résultats futurs. Tout historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Votre capital est en danger.

Lorsque vous négociez des actions vous mettez votre capital en danger.

La performance passée ne saurait garantir les résultats futurs. L’historique de négociation présenté date de moins de 5 ans, sauf avis contraire, et peut ne pas suffire comme base pour les décisions d’investissement. Les prix peuvent augmenter mais aussi baisser, ils peuvent également fluctuer considérablement, vous pouvez être exposé à des fluctuations de taux de change et vous pouvez perdre tout l’argent investi et même plus. Investir ne convient pas à tout le monde. Assurez-vous que vous avez bien compris les risques et les formalités juridiques. Si vous n’êtes pas sûr, demandez des conseils financiers, juridiques, fiscaux et/ou comptable. Ce site web ne fournit pas de conseil d’investissement, financier, juridique, fiscal ou comptable. Certains liens sont des liens affiliés. Pour plus d’informations, veuillez lire notre avertissement sur les risques et clause de non-responsabilité.